Publié par : bouteillealamer | août 28, 2009

Ongles au cumin

pieds-au-cumin

Le fétichisme du pied s’applique généralement sur l’homme envers le pied d’une femme ou d’un homme. Un fétichiste du pied peut ressentir un besoin de sentir l’odeur du pied, qui lui parait généralement agréable et peut même aller jusqu’à l’excitation sexuelle voire le désir de lécher le talon, les orteils ou la pointe des pieds de son partenaire.


Responses

  1. non pour moi c’est assez dégueu le pied
    ceci dit j’aime bien les poules
    avec bas-résille et talons aiguille

  2. Vous êtes fou.

  3. qui est fou
    abelikov ou kobus
    qu’est ce qui est fou
    les talons aiguilles ou la bétadine sur les orteils (probable diabétique avec périonyxis )

  4. Alibekov (et non Abelikov, ce qui ne change rien car personne ne sait ce que ceci signifie) est fou de croire que les ongles du pauvre homme pris en photo sont l’objet de fétichisme, tout comme fou de s’intéresser à ce sujet aussi inintéressant que les représentants de l’espèce canine abandonnés en période estivale sur les aires autoroutières françaises ou que la qualité du papier qui servirait à imprimer les circulaires ministérielles.

    Vous-même, Kobus, êtes fou dans votre analyse crypto-médicale dont je ne pige rien; vous êtes aussi fou de commenter un tel article.

    Enfin, moi JJG, je me nomme fou de réagir à un tel article, mais c’est pas de ma faute si le Thénardier du coin rechigne à produire et à se presser le ciboulot pour satisfaire ses fidèles lecteurs qui n’ont rien d’autre à se foutre sous la dent.

    Sinon vive les talons aiguilles pour déchiqueter la gueule de ces connards d’Occidentaux dont je suis, alors je sais de quoi je parle, s’il-vous-plaît.

    J’ai honte.

    Au revoir.

  5. JJG est incapable de faire la différence entre des pieds d’homme et de femme ; JJG, vous êtes sûr que ça va ?

  6. -La mauvaise qualité de l’image (poils? pas poils? on saura pas),
    -tout comme les sandales immondes et le pantalon bouffon universellement revêtis par les gens de mauvais goût,
    -tout comme la forme à la fois commune et moyenne des pieds présentés,

    empêchent d’identifier le genre de l’hominidé auquel ils appartiennent.

    J’ai dit.

  7. En tout état de cause, votre description révèle l’ignominie de notre société post-moderne, l’effroyable tendance unisexe, le culte du « shemal » citoyen équipé de lunettes à montures rectangulaires et de claquettes.

    Le seul artifice nous aidant encore à deviner le genre sexué du propriétaire de ces pieds, est le verni des ongles (orange en l’occurrence pour ce spécimen), mais pour combien de temps ?

  8. Bref ces pieds ne sont féminins que dans votre esprit, quiconque un tant soit peu lucide émettrait des doutes.

    J’ajoute que l’incongruité d’une telle photo (et donc sa place en vitrine du billet) se justifiaient totalement, dans mon esprit, par le fait qu’ils appartenaient certainement à un homme.

    « En tout état de cause, votre description révèle l’ignominie de notre société post-moderne, l’effroyable tendance unisexe, le culte du “shemal” citoyen. »

    Propos qui m’évoque ce qui vous aviez rédigé de magnifiquement définitif (à moins que ce ne fut votre comparse Ben Garggamel) sur Michael Jackson: ni homme ni femme, ni adulte ni enfant, ni noir ni blanc. Diagnostic que je ne manque jamais d’évoquer dès que la conversation porte sur le roi de la Popotte, et qui fait chaque fois mouche (merci!).

    « équipé de lunettes à montures rectangulaires et de claquettes. »

    J’ai des lunettes rectangulaires, elles me vont très bien et ma mère n’a rien à voir avec ça!

  9. Alibekov, je vous propose cet épigramme authentique de Martial « je veux une fille facile, qui avant moi se donne à mon jeune esclave et qui, à elle seule, en fasse jouir trois à la fois. Quant à celle qui parle haut qu’elle aille se faire foutre par la queue d’un imbécile de bordelais » et cet extrait de la 8ème épode d’Horace « Tu oses femme qui es une ruine centenaire, dont les dents sont noires, dont le front est labouré de rides, toi dont bâille entre les fesses décharnées un trou plus répugnant que le cul d’une vache qui chie, tu oses me demander pourquoi mon sexe ne bande pas ? Parce qu’on voit chez toi des ouvrages stoïciens traîner sur des coussins en soie, crois-tu que mon sexe sache lire ? Crois-tu que les livres l’excitent ? Crois-tu que mon pénis (fascinum) en soit moins paralysé ? Si tu veux qu’il se dresse bien haut sur mon aîne dédaigneuse : suce ! ».
    On dira quel rapport avec des ongles au cumin, le dernier navet de Tarantino acclamé par les poï-poï au cerveau reptilien du monde entier, la possession supposée de Jacques Attali et son dictionnaire calamiteux du judaïsme sénile…

  10. Vous êtes TOUS fous.

  11. On parle de fous ici?

    ***

    Bonjour Alibekov 🙂

  12. Memento,

    Vos épigrammes sont sublimes, ils me rappellent la violence sous-jacente d’un tableau de Lawrence Alma-Tadema et intitulé les Roses d’Héliogabale : Aulochromes annonçant l’orgie, femmes couronnées de plumes et de fleurs noyées dans un tourbillon de pétales…

    Bonsoir Millie,

    Bienvenue au club !
    Vous tombez à point, nous avions justement besoin d’une touche de subtilité féminine pour effacer les certitudes de ces gentlemen.

  13. « effacer les certitudes de ces gentlemen »

    Hélas, je crois bien ne rien pouvoir pour vous…

    ***

    Epigrammes magnifiques au demeurant.

  14. une petite chanson pour retendre l’atmosphère
    « dans les djebels dans les mechtas
    soldat tu marcheras……. »
    aussi beau que du muray
    les sous entendus suprémacistes en plus
    dans son prochain billet , kamarad abelikov photographiera une paire de rangeos aux pieds d’un vaillant guerrier (s’il est français ET républicain ,on peut s’attendre au pire)

  15. @ jjg
    va falloir vous cultiver ,mai jjg
    le périonyxis est une affection qui touche les tissus mous autour de l’ongle , le plus souvent infectieuse
    c’est fréquent chez le diabétique et quasi exclusivement (dans ce contexte )dû à un champignon , le candida albicans
    le traitement est parfois désespérant , faut laisser les ongles (ou l’ongle s’il est seul ) à l’air et le désinfecter souvent (à la bétadine par exemple ce qui donne une jolie couleur jaunâtre )
    voilà vous savez tout

  16. Kobus,

    Dans la rubrique Le Pied, je vous réserve un post en spéciale dédicace vers la fin du mois de septembre ; vous serez repu de rangeos cirées ou boueuses, faites moi confiance. Le fétichisme de pied TAP, il n’y a rien de plus beau…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :