Publié par : Memento Mouloud | mai 15, 2010

Bernard Tapie : ensemble tout devient moins clair

AFP

Relaxé vendredi par le tribunal correctionnel de Paris pour des faits de banqueroute remontant à 1994, Bernard Tapie a soldé ses comptes avec la justice française, mettant fin à une histoire judiciaire tumultueuse débutée il y a plus de vingt ans […]
Depuis la fin des années 1980, Bernard Tapie a accumulé les condamnations: de l’affaire des comptes de l’Olympique de Marseille au match truqué VA-OM en 1993 – qui lui a valu 165 jours derrière les barreaux – en passant par l’affaire du Phocea, son yacht amarré au Vieux-Port de Marseille.
Dans le dossier tranché vendredi, l’homme d’affaires nommé ministre de la Ville sous François Mitterrand était poursuivi pour avoir continué à renflouer par l’emprunt deux de ses sociétés, Financière et Immobilière Bernard Tapie (FIBT) et Groupe Bernard Tapie (GBT), alors qu’elles étaient en cessation de paiement et n’avaient guère de chance de se redresser rapidement.
Les deux holdings avaient été placées en liquidation judiciaire en 1994.
Or, le 7 décembre dernier, le tribunal de commerce a ordonné la révision, c’est-à-dire l’annulation, de ces liquidations.
Cette révision est intervenue à la suite de la sentence arbitrale rendue en juillet 2008 dans le litige Adidas. Le Crédit Lyonnais avait alors été jugé coupable de fraude pour avoir floué Bernard Tapie d’une plus-value importante lors de la revente d’Adidas en 1993.
Le Consortium de réalisation, la structure publique chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais, avait été condamné à verser aux liquidateurs de GBT une indemnité de 285 millions d’euros.
«Le délit de banqueroute ne peut être caractérisé qu’en cas d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire», a rappelé le tribunal correctionnel de Paris.
«Cette condition du délit faisant désormais défaut (…), le délit de banqueroute ne peut être retenu à l’encontre de Bernard Tapie», en ont conclu les juges, qui ont également écarté la possibilité de requalifier les faits en abus de confiance.
La décision n’a guère surpris. A l’audience du 10 février, le ministère public avait tenu cette analyse et requis la relaxe […]
Bernard Tapie a soldé tous les dossiers pour lesquels il a été renvoyé en correctionnelle, mais reste toutefois mis en cause dans une affaire l’opposant au Club Méditerranée.
Ce groupe a déposé plainte contre lui en 2009 pour «diffusion d’informations fausses et trompeuses et manipulation de cours». Il l’accuse d’avoir fait baisser les cours en Bourse du Club Med en dénigrant sa direction, pour y prendre des participations.
[…]

Nouvel Observateur

A l’inverse des autres sites de commerce sur internet, le site de la famille Tapie veut marquer sa différence en proposant des services, comme des abonnements téléphoniques ou des assurances moins chères que celles présentes sur le marché. Bernard Tapie et son fils affirment ainsi, dans un entretien accordé au Parisien, que le site, qui se présente comme un site de militant, « a l’ambition d’empêcher les Français de se faire berner. »
Bernardtapie.com, dont le slogan est « ensemble, tout devient moins cher », promet également des « avions et hôtels garantis moins chers », des voitures « jusqu’à 40% moins chère » ou « jusqu’à -50% sur vos assurances ».

Certains sites, comme le blog de jfrousseau, spécialisé en e-marketing et ventes privées, se demandent cependant le site ne vendra pas finalement les mêmes produits que les autres sites de commerce, déjà présents sur le marché, auxquels il faudra toutefois ajouter des exclusivités liées aux relations d’affaire de Bernard Tapie.
Le bloggeur fait également remarquer qu’il est impossible de voir les produits proposés à la vente sur le site de Bernard Tapie si vous n’êtes pas inscrits. Lorsque vous vous inscrivez, vous devez, en revanche, accepter de recevoir toutes leurs propositions de vente. La base d’abonnés volontaires du site apparait ainsi comme le vrai fond de commerce du site.
Le site de Bernard Tapie s’occupe, par ailleurs, principalement de secteurs à fort potentiel de rémunération pour les intermédiaires compte tenu de la valeur d’achat des biens proposés : l’automobile, les assurances, les crédits et les voyages.

Ouest-France

L’ex-homme d’affaires et ancien ministre Bernard Tapie annonce sa décision de réintégrer le Parti radical de gauche (PRG) comme militant de base.
Eddie Ait, président du grouper PRG au Conseil régional d’Ile-de-France, a toutefois appelé Bernard Tapie à «renoncer à son amitié malsaine» avec Nicolas Sarkozy, dont il avait soutenu la candidature à la présidentielle de 2007.


Responses

  1. décemment, l’on ne peut hélas pas se contenter du mépris…

  2. Mankiewicz, un homme sage, disait que le rôle d’un producteur c’était de pisser dans la nourriture commune, on en conclut que Tapie a l’âme d’un producteur


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :