Publié par : Memento Mouloud | février 10, 2011

Le tabac ennemi public numéro 1 (d’après la Finlande et Jacques Attali)

L’éradication du tabac en Finlande est sur la bonne voie. Le processus prévu sur cinq ans se passe si bien que les autorités finlandaises se félicitent de recevoir des demandes de conseils à ce sujet en provenance du monde entier. « Aujourd’hui, de nombreux pays parlent de réduire la consommation de tabac et ses effets néfastes, mais l’idée de dire que nous allons complètement nous en débarrasser est révolutionnaire », a dit le porte-parole du ministère des Affaires sociales et de la santé, Kari Paaso. En Finlande, la révolution s’est mise en marche en octobre. Une série de nouvelles lois est entrée en vigueur interdisant la possession de tabac pour les jeunes de moins de 18 ans et faisant de la vente ou du don de tabac à un mineur un délit passible de six mois de prison.  Le plan quinquennal prévoit non pas d’interdire le tabac mais d’en rendre la vente et l’achat de plus en plus difficiles. La première phase a aussi rendu illégal de vendre ou d’acheter du tabac sur l’internet, de consommer du tabac dans les lieux fréquentés par des mineurs ou de fumer dans les gradins de n’importe quel événement public se déroulant en extérieur. « Ca se passe étonnamment bien (…) et l’exemple finlandais provoque énormément d’intérêt. J’ai été invité à en parler dans le monde entier », se félicite Kari Paaso.

La phase suivante, attendue en 2012, rendra illégal de présenter des produits issus du tabac dans les magasins et en 2015, les distributeurs automatiques de cigarettes seront bannis.
« A mon avis, c’est le seul moyen d’y arriver. On ne peut espérer vaincre le tabac à petites touches. Il faut des mesures drastiques », affirme le porte-parole du ministère des Affaires sociales et de la santé. Helsinki estime que l’erreur commise par nombre de pays qui luttent contre la consommation de tabac est justement de s’y attaquer par petites touches. « La France, par exemple, est devenue plus stricte lorsqu’en 2004 elle a augmenté les taxes sur le tabac (…) mais ce mouvement (de réforme) a ensuite stagné », déplore M. Paaso, estimant pourtant que la France a adopté, en général, la bonne approche.

Le névropathe neuilléen Jacques Attali a appelé à interdire production, vente et consommation de tabac en ces termes « Ce qui est ahurissant, c’est que personne, absolument personne, ne se demande pourquoi on ne traite pas avec sévérité un produit totalement inutile, à la nocivité aujourd’hui avérée, consommé chaque jour par 1,3 milliard de personnes dans le monde et qui fait chaque année 5 millions de morts, soit plus que le sida et le paludisme réunis. La consommation de ce produit entraîne d’immenses dépenses de santé et réduit partout la productivité des entreprises, qui doivent laisser à leurs employés des pauses pour s’empoisonner en toute légalité. Pourtant, on laisse les fabricants le produire et le vendre sur toute la planète. Et presque partout, en faire la publicité.

Ce produit, c’est le tabac. 5500 milliards de cigarettes sont fumées chaque année. 1 personne en meurt toutes les six secondes. Il a tué 100 millions d’êtres humains au xxe siècle, soit deux fois plus que la Seconde Guerre mondiale. A ce rythme, selon l’OMS, il en tuera 1 milliard au XXIe siècle. Pourtant, on n’interdit pas le tabac. Pourquoi? Parce qu’il rapporte beaucoup d’argent aux Etats: en France, en 2009, 10 milliards d’euros de taxes et 3 milliards de TVA. On prétend en réduire l’usage par la hausse des prix. Hypocrisie: la hausse des prix ne fait qu’augmenter les profits des compagnies et les revenus des Etats, coupables de complicité d’empoisonnement. Hypocrisie encore : on ose parler de principe de précaution, alors qu’on ne l’applique pas dans ce cas indiscutable.

Il ne faut plus tergiverser. Tout est clair, désormais: il faut interdire la production, la distribution et la consommation de tabac. On détruirait quelques emplois; les Etats perdraient quelques recettes; on encouragerait pour un temps le marché noir; on devrait faire quelques dépenses pour désintoxiquer ceux qui sont accros. Mais on gagnerait tant en qualité et en espérance de vie que le bilan, même économique, serait partout positif. C’est aujourd’hui un combat d’évidence. Et, pour ma part, j’attendrai avec intérêt la réponse des candidats à l’élection présidentielle à cette question simple: allez-vous interdire le tabac? »

En Finlande, on ne croit pas à un arrêt complet de la consommation de tabac et surtout pas s’il fait l’objet d’une interdiction pure et simple. « Une interdiction draconienne du tabac mènerait vraisemblablement tout simplement à une augmentation du trafic et de l’importation illégale », reconnaît l’auteur de la loi, Ismo Tuominen, dans un communiqué ministériel publié quelques jours avant l’entrée en vigueur des premières mesures. Pour obtenir la réduction la plus radicale possible de la consommation de tabac, il faut avant tout empêcher au maximum les cigarettiers de faire de la publicité, selon M. Tuominen. Et jusque-là, les mesures antitabac semblent acceptées par la population.

L’Express


Responses

  1. Attali…ta gueule!

  2. je suis non fumeur et j’ai élevé mes enfants dans le dégoût du tabac mais il faut à la vérité reconnaître que fumer réduit le risque de la maladie d ‘Alzheimer de 25% ! désolé ! cf A. Gernez et ses travaux sur google

  3. Très juste Ledams

    Vous savez Bob, la lutte contre la tabagie est homologue à celle autour de la sécurité routière, elle suit l’adage de Cocteau : des phénomènes nous échappent faignons d’en être les organisateurs.

  4. On connait enfin l’ennemi de la civilisation occidentale.
    Le principal, c’est de connaître d’où viennent les coups. On va pouvoir se défendre !

  5. Vous savez Carine tant que la civilisation occidentale prétendra en finir avec le catholicisme, on ira de délires en fantasmes, de déluges en catastrophes mais au son des fanfares et de la chorale des forces de la Nature et de la Technologie réunies


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :