Publié par : Memento Mouloud | février 9, 2012

Jean-Philippe Gaillard : escroc mais pas trop

Escroc, aventurier, mythomane pathétique à l’instar d’Hervé Morin ou Nicolas Sarkozy ? Les experts ne manqueront pas de se pencher sur le cas de Jean-Philippe Gaillard, 44 ans et membre de la génération sacrifiée aux appétits insatiables de la génération lyrique, celle des vainqueurs de 68. L’homme a fait parler de lui dans la région – il a été condamné à Agen, Périgueux et Bordeaux – se créant de nouvelles vies chaque fois que l’une des anciennes semble le rattraper, comme Sarkozy s’invente de nouveaux thèmes quand il a épuisé toius les détours de la démagogie et de l’incurie. Il avait finalement réussi, falsifiant ses références, à se faire recruter comme directeur de l’aéroport international de Limoges. Comme le vrai-faux avocat Sarkozy avait réussi à devenir président en 2007. Un poste dont il vient de se faire licencier après avoir été reconnu sur photo sur le site internet de l’aéroport, apprend-on dans les colonnes du Populaire du Centre. Alors que Sarkozy a ses chances et ne rase pas les murs, qu’il est le grand invité du CRIF où on est venu lui rappeler de tenir le cap de l’austérité pour les autres, Gaillard est en fuite et sans le sou.

Comme Eric Woerth, délocalisé à Bordeaux, Jean-Philippe Gaillard fut l’objet d’une enquête diligentée par « les milieux officiels ». Il avait présenté un casier judiciaire vierge lors de son recrutement, comme tout parlementaire qui se respecte. Or les tribunaux de Pontoise (Val-d’Oise), d’Agen (Lot-et-Garonne), de Périgueux (Dordogne) ou de Bordeaux (Gironde) l’avaient condamné à des peines de prison ferme pour toute une série de délits : dégradations de biens par incendie, faux et usage de faux, escroquerie, abus de confiance, vols. A la différence de la plupart des politiques qui ne connaissent que rarement la prison, il aurait, depuis 1994, date de sa première condamnation, passé au total deux années cumulées derrière les barreaux.

Jean-Philippe Gaillard s’était présenté en défendant avec aplomb un passé de baroudeur relativement imposant, la rosette de la Légion d’Honneur au revers du veston. Ce qui relève du simple bon sens quand de Johnny à Enrico Macias tout un chacun peut l’arborer. « Personne n’a eu l’esquisse d’un début de soupçon. Il a totalement fait illusion », a reconnu Jean-Pierre Limousin, le directeur de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Limoges et de la Haute Vienne, gestionnaire de l’aéroport, estimant avoir été victime d’une vraie mystification comme on en voit dans les romans ou au cinéma », plutôt que de reconnaître la nullité des procédures d’embauche ou la totale déconnexion entre les diplômes réclamés et la compétence déployée sur un poste. Limousin recrute comme tout le monde, en potentat, en vertu du népotisme républicain qui règne en maître des couloirs du Sénat à ceux de la BNP. On comprend qu’il invoque le cinéma, l’illusion, Gérard Majax et Houdini. Dans un entretien accordé au quotidien local, Jean-Philippe Gaillard avait évoqué son supposé passé militaire en disant avoir participé aux deux guerres du Golfe, à des actions en ex-Yougoslavie ou au Liban. Bien entendu, aucun journaliste n’avait vérifié. Les autorités ont toujours raison. Le journalisme est annexé aux relations publiques, c’est normal, c’est la vie. Il avait présenté un faux diplôme d’ingénieur de la navigation aérienne pour conforter son curriculum vitae falsifié.

Entre 1994 et 1995, Jean-Philippe Gaillard s’était fait passer pour un policier, mais aussi pour un pilote de ligne, tant pour impressionner le chaland que pour séduire une jeune Livradaise dont il était amoureux. Jeune femme auprès de laquelle il s’était fait passer pour mort en mission juste avant la noce. L’escroc n’était pas toujours très loin du mythomane. Il avait falsifié des documents pour faire croire à son employeur villeneuvois qu’il avait vendu des machines agricoles. Puis fait fabriquer de fausses machines avant de tenter de voler les fichiers clients de l’entreprise une fois licencié. C’est exactement ce que le mythomane Gérard de Sède avait fait. Créer les documents attestant de la naissance du Prieuré de Sion et les déposer à la BN. Bilan, le Da Vinci Code fut un best-seller et il doit bien y avoir des milliers d’abrutis pour croire à son action implacable depuis la disparition du Christ. Il avait été condamné en 1997 par la cour d’appel d’Agen à 18 mois d’emprisonnement dont 14 fermes, avec obligation d’indemniser les victimes. Il avait cependant pris deux mois supplémentaires pour avoir soulagé la caisse d’allocations familiales de 52 388 francs au passage. Car soulager la Caisse d‘allocations familiales, ça va trop loin. Je ne sais si le polygame musulman de Nantes dont la femme conduisait sous burqa a été condamné, à ce jour, à verser le trop perçu d’allocations qui lui ont permis de vivre sur un pied altier. Il serait intéressant de comparer le traitement de ces deux hommes par la CAF.

Il n’aura finalement rien coûté – ou presque – à la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne. Jean-Philippe Gaillard était encore en période d’essai. Il a été licencié sans préavis ni indemnités. Le vrai-faux directeur aurait, selon une source connaissant particulièrement bien le fonctionnement de l’aéroport, citée par le Populaire du Centre « exercé un boulot formidable. Il a même été d’une compétence qui laisse pantois. ». Pour l’instant, aucune plainte n’a été déposée par la CCI.

Sud-Ouest/ Le Parisien/BAM


Responses

  1. tout le monde peut se faire berner un jour ou l’autre. A ce niveau de recrutement il est inadmissible que ce personnage ait pu en arriver là. quand on sait les accréditations qu’il faut pour circuler dans un aéroport aussi petit soit il c’est impensable! les accréditations sont délivrées par la Préfecture, elle est sensée délivrer ces badges après enquête, qui n’a pas fait son travail dans cette affaire? je ne suis pas sure que ce soit la Chambre de Commerce… L’état et ses préfets devraient se réveiller en lieu et place de leurs serrages de mains diplomtiques. Remercions le ciel que ce Monsieur ne soit qu’un imposteur… il aurait pu etre un disciple de Ben Laden ou autre fou furieux… et ou en serions nous aujourd’hui ?

  2. Très juste, vous imaginez un aiguilleur du ciel recruté dans les mêmes conditions ? Pour ce qui est des Chambres de commerce, je n’aurais pas exactement les mêmes certitudes que les vôtres

    • Hey Memento, juste pour vous rassurer, il y a un an ou deux, l’équivalent chinois de la Direction Générale de L’Aviation (on a le droit de rire), avait décidé de se bouger le popotin et a « découvert » que plus de la moitié des pilotes locaux avaient des documents falsifiés. Et pas petitement sur des stupides questions comme le nombre d’heures de vol requises par an ou les visites médicales. Non ! Là-bas, quand un mec truande, il ne se déplace pas beurrer les sandwichs…
      Une grand partie des gars n’avait vu un cockpit que dans MS Flight Simulator. Alors bien sûr, on me dit que c’est en Chine ! Et qu’en Europe, les routiers ont tous leurs permis, que les faux passeports, ce n’est que pour la DGSE et que les contrôles sanitaires sont fréquents et stricts…
      Tiens au passage, tant que je vous tiens, je me ferai bien une petite descente de police.

  3. bonjour c est pas les arabes qui trichent

    • Purée, ça c’est énorme MoMo !!!
      Vous faîtes par ailleurs dans l’équipement de voitures ?

  4. Si ça vous fait plaisir Momo qu’un arabe ne soit pas concerné, on a les joies mauvaises qu’on peut

  5. Cliff les diplômes d’aviateurs venaient d’où ?

    Pour ce qui est des descentes de police, Cliff, je ne pense pas avoir le temps. Comme j’ai certaines choses à finir, je vais laisser ce blog comme il est, moi je suis arrivé à saturation. Je tourne la page.

  6. Je comprends

  7. Alors, les pilotes, je ne sais pas trop (me souviens plus) de comment ils magouillaient. Par contre, de mémoire, je sais qu’un d’entre-eux a manqué carrément l’aéroport de quelques kilomètres, planté l’avion et tué quelques dizaines de passagers. Celaa faisait désordre, donc enquête (l’histoire officielle, comme d’habitude quoi !).
    Je me souviens aussi (et surtout) qu’il n’y a pas très longtemps au Japon, un vol commercial chinois est parti et a décollé sans attendre le feu vert de la tour. Yallah Serge ! Limite en warning et en klaxonnant avec la clope au bec le gars !
    Enquête des limiers nippons à qui on ne la fait pas si facilement : le « pilote » ne parlait pas même un seul mot d’anglais (obligatoire quand même pour suivre les instructions des contrôleurs ariens). Donc mon petit cerveau en a déduit que la Ranx Xerox fonctionnait encore parfaitement !

  8. C’est ce qui leur reste du modèle soviétique, cette capacité d’improviser

  9. Pire que tout cela, la presse a reconnue fin juin s’être trompée, le casier judiciaire vierge était vrai!!!! Cet homme qui doit être jugé (sur base de ce faux casier qui est vrai !!!) bientôt aurait donc été lynché sur des informations bidons dans un sombre contexte mêlant vengeance familiale et intérêts financiers divers, et oui la dite dénonciatrice anonyme était liée avec la chambre de commerce qui gère l’aéroport concurrent. Bref sale affaire, et pire que tout le dénommé gaillard était vraiment militaire, mais d’après ce qu’on lit sur les blogs spécialisés, pas un militaire ordinaire, donc comme l’écrit JD Merchet, qui fait référence dans ce milieu, il semblerait que l’on ait mis sur la place publique avec des infos bidons, le nom d’un opérationnel des services français. Ça pue aussi le règlement de compte cette histoire, en tout cas ce pauvre type paye une lourde diffamation en lieu et place des honneurs auxquels il semblerait avoir droit……………..

    • Où as-tu trouvé ces infos Malouin Fred, car j’ai beau chercher, je ne retrouve pas ce que tu affirmes… Cela m’intéresserais !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :