Publié par : Memento Mouloud | avril 21, 2013

France 1944 (12 clichés + 1)

s_w35_09060227

tondue1

femme-tondue-010

miliciens

femme-tondue-025

femme-tondue-02-bis

Caen1944

a111

pétain2

epuration-bordeaux-femmes-nues-tondues

France-Resistants-Fusilles-1944-1

lynchage2

1266442901_Britsoldiercaen


Responses

  1. ce ne sont vraiment pas les plus beaux jours de notre histoire

  2. Et encore Paul-Emic, tout n’est pas visible mais on perçoit tout de même le dénuement de ces gens (pas seulement des victimes) et le caractère sordide ou gêné de leurs traits dès lors qu’ils posent pour la caméra. Une chose que nous sommes presque incapables de percevoir tant nous oscillons entre la paranoïa et l’exhibitionnisme. Quand je vois ces clichés, je sais, avec certitude, que nous sommes devenus, massivement, des histrions et que ces gens ne l’étaient que par exception parce qu’ils ne vivaient pas, en permanence, avec une caméra fixée sur eux (de ce point de vue comparez avec cette mise en scène d’une virilité en carton-pâte dans les clichés de Boston où tous les photogrammes semblent sortir d’une série).

    Sinon, je crois que la question à poser est celle-ci : Pourquoi et comment, avec tant d’atouts, la France a t-elle tout foiré au XXème siècle ?

    • le 20éme est fini , ami mouloud
      le 21éme débute
      et la france est prête à le foirer
      en beauté
      préparons nous à accueillir le divin évennement
      et s’il y a des paris….on saura où placer la menue monnaie

    • c’est aussi une question que je me pose et j’en suis arrivé à la conclusion (provisoire) que les sources du mal se situent autour de l’année 1789.ça n’est donc pas propre au XXème. ça se voyait un peu moins avant c’est tout. Un peu comme sur une courbe exponentielle, ça démarre lentement mais ça fini à la verticale.

      • lorsque je dit la france, je me pense l’afrance
        avec un a privatif
        vous m’avez compris

    • Vous allez pas encore parler de Poincaré ?

      • 🙂

  3. Memento,
    la France a foire beaucoup de choses. Mais au XXeme siecle, elle a fait deux fois la guerre a l’Allemagne qui la surclasait en population, en intellectuels, en industries innovantes… Il est pas etonnant que la France ne s’en soit jamais remise et s’enfonce depuis.

    Les atouts de la France etaient indeniables et on peut pas tout jeter.

    En revanche, l’inquietude actuelle est le niveau desesperement bas des « elites » et de leur preoccupation inexistante du bien commun.

    • ce qu’on peut relever, c’est que hormis les guerres coloniales, la France n’a gagné aucune guerre seule depuis 1815

    • de même qu’on ne parle pas de corde dans la maison d’un pendu, on ne parle pas d’élites dans un pays dont les dirigeants sont de banals syndics de faillite
      banals car y a que les fours et les moulins à être banaux
      mais bon
      d’ailleurs l’école de l’élite nous est enviée par le monde entier
      si c’est pas un signe ….

  4. La populace a vraiment le goût de l’ignoble et ce à toutes les époques. Ah les « résistants » le plus souvent de la dernière heure peuvent être fiers d’eux. A vomir.

  5. Paul-Emic, en quoi 1789 serait-il impliqué dans la décadence française ? Pour ce qui est de ne pas gagner des guerres depuis 1815, on ne peut passer de côté la guerre de Crimée, celle, menée en Italie par Napoléon III et 1914-1918 et quand elle les a perdues, le rôle des généraux était fondamental, dans le désastre

    Kobus, la France est devenue une sous-préfecture du monde et sa langue ne compte plus donc elle ne peut plus foirer grand-chose, on risque d’assister à une sorte de scintillement médiocre de super-nova narcissique

    P, je serai d’accord avec vous sur le bas niveau des élites. Mais d’où vient-il sinon d’un triple choix désastreux : la destruction de l’école républicaine, le rêve-cauchemar européen, le mépris progressiste et énarchique de la loi ?

    Jewdocha, nous regardons ça dans un certain confort et un certain dégoût, mais nous le regardons de très loin, en moralistes. Si on se penche sur les tondues, je ne pense pas que ce soit un rite de régénération de la France virile ou un carnaval moche, c’est un rite de rassemblement d’une France qui a plongé dans la guerre civile, exactement comme les manifs pour le mariage d’antan et les pleurnicheries sur la montée de l’homophobie sont des rites de rassemblement d’un pays écervelé qui n’a plus rien à dire

    • scintillement médiocre de super nova narcissique , j’adore !
      j’adopte !
      je diffuse, je popularise !

      • Je vous en prie Kobus

  6. La guerre de Crimée, on l’a menée avec les Britanniques, celle de 14 on ne l’aurait pas gagnée sans eux ni les Américains.

    Admettons que je vous accorde celle d’Italie qui ressemblait plus à une expédition coloniale contre un empire Autrichien qui avait entamé son long déclin, et qui avait d’autres soucis avec un ennemi plus redoutable, la Prusse. Bientôt viendrait Sadowa.

    En contrepartie bonjour les dérouillées mexicaines et de 1870 que nous avions les moyens humains de militaires de gagner.

    Pourquoi 89 ? parce ce que lorsque l’on remonte le fil, c’est là qu’on abouti.
    L’individu face à l’État, l’individualisme exacerbé, l’hédonisme, le culte des droits, celui du Droit aussi, élevé au niveau d’une nouvelle religion, l’irruption des « ismes » qui prétendent régir la vie réelle, voilà la source de la quasi totalité de nos maux et de notre décadence.

    Une société, c’est un peu comme une fusée. Quand les moteurs se coupent, l’objet continue à monter encore un peu sur son erre puis la chute est irrémédiable. C’est ce qui rend parfois très difficile à percevoir a priori les raisons de la chute d’une civilisation. C’est ce que les opposants au mariage homo ont pressenti, s’agissant de cet épisode particulier de la décadence, mais les effets réels mettront pas loin d’une génération à être ressentis. D’où les rodomontades du pouvoir et des lobbies homos, ils savent bien que rien ne pourra être démontré les prochains mois sur la perversité de leur projet. Mais là je sors un peu du sujet

    • On a le même enfumage que pour l’abolition de la peine de mort. C’est rétrograde, plus adapté, barbare et çà va amener des lendemains qui chantent.
      On voit bien.

      • c’est clair

  7. Pour moi, la vraie date qui fait coupure, Paul-Emic, c’est 1940, jamais la France n’a enchaîné en l’espace de 22 ans, 3 défaites consécutives, jamais l’Etat ne s’était délesté d’une partie des citoyens français avec autant de cynisme, jamais nos chères élites n’ont démontré à quel point elles étaient, profondément, débiles, au sens étymologique du terme.

    Après, je suis né dans ce pays et c’est le mien, donc, je fais avec.

    Ag, les opposants à la peine de mort ont fait passer leur loi, non pas avec des arguments rationnels mais en assimilant celle-ci à un Etat de guerre décrété contre tous les citoyens, mais aussi comme une mesure d’alignement sur la norme européenne, moyennant en quoi nos libertés, en tant que peuple et qu’individus, n’ont jamais été attaquées avec autant d’entrain dans la démocratie du 3ème type. Les partisans du mariage pour rire ont repris la même antienne, les opposants, tous les opposants, pris collectivement et un par un, c’est le parti de la haine, rassemblons-nous contre la haine et allons-y, de plus nous ne sommes que le 14ème pays à l’adopter, nous pouvons mieux faire

    • « Les partisans du mariage pour rire ont repris la même antienne, les opposants, tous les opposants, pris collectivement et un par un, c’est le parti de la haine, rassemblons-nous contre la haine »

      Les polygames en France viennent majoritairement du Mali, les opposants à la polygamie sont d’infâmes racistes, xénophobes,jaloux et frustrés de ne pas coucher avec 2 femmes, Le peuvent-ils seulement ? sont-ils assez endurants ?
      Mettons fin à cette France rance jalouse, frustrée et raciss’ surtout que le mariage polygame ne gêne en rien le mariage monogame. Vive la polygamie en France !!
      On demande madame Taubira pour célébrer la polygamie, madame Taubira s’il vous plaît.

      • 1940 c’est une sorte d’apothéose de la déconfiture, mais ça n’est pas arrivé comme ça, de rien, de nulle part

    • Surtout qu’ au niveau du nombre c’est à peu près l ‘inverse qui est avancé. » Vous vous rendez compte il n’y a plus qu’une dizaine de pays qui appliquent cette mesure barbare ! » On peut pas continuer.
      La minorité comme argument.
      Sans jamais citer les pays autres que les démons USA d’ailleurs.
      Le japon, la Thaïlande ? Vous avez une retenue néo-colonialiste amusée.
      Les EAU ? L’Arabie saoudite ? La vous avez pété à table. On insulte pas ceux qui paient l addition.

  8. Effectivement, en raison, on voit mal pourquoi les polygames n’auraient pas droit, eux aussi, à une entrée en force dans le code civil puisque certains s’aiment d’amour tendre et charnel. Mais justement, nous ne sommes pas dans la raison et puis les patriarches bibliques avaient plusieurs femmes, or tout ce qui est dans la Bible est louche

  9. Chacun ses petits à côtés Ag. Si je me souviens bien, la Thaïlande adopte depuis longtemps l’idée qu’il existe un sexe (un genre pour causer moderne) indéterminé si bien qu’il y a trois types de toilettes publiques. Les japonais possèdent le seul magazine SM de grande diffusion jamais créé dans le monde. Quant aux émirats, je me souviens de ce pauvre domestique indien condamné à mort pour avoir sodomisé un cheval de course tandis qu’un prince de la famille régnante qui torturait des pakistanais dans le désert en filmant son snuff en direct a dû être condamné à 1 an de prison avec sursis pour usage maladroit de la main d’œuvre semi-servile et je n’évoque même pas l’émir du Qatar ainsi dépeint dans le Point, « cet émir à la francophilie militante séjourne fréquemment à Paris. Propriétaire, entre autres, d’un hôtel particulier près de la place Vendôme, « son plus grand plaisir est d’enfiler un jean et un blouson et de se promener dans le Marais, de s’arrêter dans des petits restaurants »,raconte un de ses amis français. L’été, il sillonne à moto les collines des environs de Mougins, où il possède une villa ». Marais, enfiler, les allusions du journaliste sont franchement lourdes ou alors il est très con.

    Source : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-01-01/le-dragon-des-sables/924/0/303182

    • non non, il est très con
      pléonasme
      c’est un journaliste , donc…

  10. Ha oui, oui. D’ailleurs se trouver à l’acceuil d’un navire et se faire réceptionner par…un indéterminé… qui a le coup de foudre est assez propre à créer le malaise.
    J’ai entendu une théorie aussi, comme quoi il y aurait un problème de nombre, pas assez de femme pour pouvoir satisfaire le mode de vie épouse-concubine-maitresse-trainée de passage correspondant au mode de vie d’une certaine noblesse auquel monsieur-tout-le-monde voudrait accéder également…
    Donc certains occuperait le créneau.
    N’ai pas l’expérience ou l’immersion suffisante pour en juger par moi même.
    Je ne trouve d’ailleurs pas ce peuple particulièrement lubrique, faut dire aussi que dans le domaine je ne suis pas vraiment une bestiole, l’éducation chrétienne peut-être, donc j’ai pas trouvé les clichés (bordel à tous les coins de rues, gamines faciles etc…). En tout cas pas plus que dans les lieux ou la curiosité ou les obligations professionnelles peuvent vous enmener sur paris ou sur la cote en juillet/aôut.
    Après oui si il y a un pragmatisme pacifique propre au bouddhisme et si on les tolère passivement ça veut pas dire qu’ils sont sur le même pieds d’égalité loin de là. On leur jette pas des pierres, ils peuvent bosser fringués comme ils veulent, mais les nanas gloussent sur le partage d’expérience et çà va pas déboucher en secte festive comme ici.

    Japon par contre oui, l’homosexualité est tabou mais ils sont grave…du schyzo-nationalisme.

    Sur le Quatar la quenelle de Printemps, qui consisterait à licencier pour in fine ne réserver le magasin qu’à une élite de passage sur Paris est assez savoureuse. Il n’y a pas plus faux cul sur le sujet du cul que les pays arabes. Sur leurs régimes d’interdiction en général d’ailleurs.

  11. Ag, dans les pays arabes, il n’y a pas de pédés, il n’y a pas de prostitués des deux sexes, il n’y a pas de sida, la pédophilie n’existe pas, les femmes sont vierges jusqu’au mariage, les hommes sont probes et pieux, l’argent n’y est pas une valeur révérée, on ne courtise par la marchandise dernier cri car Dieu est plus important, on ne prie pas par conformisme mais par conviction mais aussi tradition car l’arabe connaît bien son passé, il n’y a pas d’intolérance et les chrétiens et les juifs sont bienvenus, etc.

    • merci de nous rappeler ces basiques qu’on a parfois tendance à oublier ou à prendre à la légère.

  12. N’est-ce pas Paul-Emic ? Qu’est-ce qu’on ne dépenserait pas comme salive pour que le Qatar rachète le Printemps et que les frères en djihadisme deviennent des partenaires constructifs de la paix et du développement (dans les versions successives de Védrine, Juppé, Sarkozy, de Villepin, Fabius, etc.)

    • si au moins nous avions à leur encontre la doctrine de Lénine « ils nous vendront à crédit la corde pour les pendre » , mais même pas.

  13. 1940, c’est un épuisement complet, la défaite totale d’une IIIème République moribonde

    • c’est vrai mais ça ne va pas à l’encontre de mon « analyse », disons de mon avis.

  14. Je reconnais en vous le contre-révolutionnaire de choc, Paul-Emic mais vous voyez Robespierre en hédoniste ?

    • Robespierre probablement pas mais je vous cite l’article premier de la constitution de 1793 :
      Le but de la société est le bonheur commun

  15. Ce que les jacobins entendent par bonheur commun, ce n’est justement pas l’addition de tous les bonheurs individuels ou la maximisation des plaisirs et la minoration des peines selon Bentham et tout l’utilitarisme anglais. Le bonheur commun, c’est la République donc un dispositif institutionnel qui aurait dû, à la fois, fixer une limite à la domination (du fort sur le faible, du riche face aux pauvres, du savant face à l’ignorant, etc.) et permettre à chacun de tirer parti des libertés constitutionnelles. Je vous l’accorde, ça s’est achevé par la Terreur, donc par un ratage certain mais Napoléon n’est pas revenu à l’Ancien Régime.

    A mon avis, le point de départ de la pusillanimité française c’est la Restauration avec son grand délire d’une France immobile (le génie du christianisme revu par Potemkine) façon légitimistes, la définition minimale des libertés par Benjamin Constant (jouir de son bonheur privé c’est le mieux qu’on puisse atteindre, traduction soyons médiocres ou enrichissez-vous les gars mais pas trop) ou l’attente messianique d’une dynastie populaire du côté des bonapartistes (la rédemption du peuple c’est le retour des napoléonides).

    Le point commun de toutes ses visions du monde, c’est que la société française était la meilleure possible, on ne pouvait y toucher que marginalement donc il ne fallait surtout pas attenter au code civil et à son modèle malthusien de gagne-petits, de promesses d’héritage et de nivellement par les bonnes manières et le maintien de la rusticité (un mélange de Caton l’ancien et du grognard, ce qu’a traduit Hugo par son vers sur le mur de granit qui avançait dans la plaine).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :