Publié par : Memento Mouloud | avril 30, 2014

Il était une fois le frontisme (1) : le frontisme municipal

7

L’une des premières annonces de Steeve Briois, nouveau maire d’une commune croulant sous les dettes, fut de mettre un terme à la subvention et à l’usage gratuit d’un local municipal pour la Ligue des droits de l’Homme (LDH) car « la Ligue des droits de l’Homme est une association politisée. Elle n’a eu de cesse pendant la campagne électorale de dire tout le mal qu’elle pensait de nous », oubliant que les tous les français subventionnent le Front National au même titre que le journal l’Humanité ou l’UMP dont la gestion est connue pour son usage singulier de la comptabilité analytique. Lors du conseil municipal, Jean-Richard Sulzer, nouvel adjoint aux finances, a fait cette déclaration fracassante, rapportée par La Voix du Nord : « M.le maire, je demande que vous entriez en procédure du recouvrement dû par cette association. On peut évaluer le loyer à 600 euros par mois en y incluant les charges, soit 72 000 euros sur dix ans. Mais comme il y a prescription au-delà de 5 ans dans ce type de recouvrement, c’est 36 000 euros que vous devez émettre, soit sur la section d’Hénin, soit sur la Ligue nationale ! Je vous invite d’ailleurs, s’il y a débat, à saisir le procureur financier ! »Une requête que la section d’Hénin-Carvin n’est pas en mesure de payer. De son côté, Steeve Briois a enfoncé le clou : « Je veux remettre tout à plat. Votre système de copinage et de favoritisme, ça suffit ! », a-t-il clamé lors du conseil municipal, illustrant sa conception de la prise monolithique de parole. Attendu sur le volet financier Steeve Briois a annoncé un « vaste plan d’économies ». Il a pour l’instant décidé de baisser le montant de la taxe d’habitation de 10 %, contre l’avis de la Cour des comptes, et choisi deux collaborateurs au lieu d’un à son cabinet car les amis doivent vivre.

L’autre accroc est venu de l’adjoint à la culture, qui a jugé sur Twitter (c’est plus court, plus lu, plus con) que les figurants du clip de Yannick Noah cabotinaient comme des sagouins dès lors qu’ils n’exécutent pas une quenelle. L’édile frontiste s’est aussi débarrassé de la statue du seigneur croisé Isaac Liétard (qu’il a dû confondre avec un préfet judéo-républicain) prouvant qu’il conchiait la maison d’Alsace Hénin-Liétard et sa devise seul contre tous. En bon jacobin d’extrême-droite il a combattu l’ombre barbue du seigneur Dalongeville avec des drapeaux tricolores disposés sur le fronton de la mairie et exorcisé le socialisme municipal à coups de Marseillaise.

Dans la ville des hauts-fourneaux d’ArcelorMittal, Hayange, Fabien Engelmann, 34 ans, hostile à l’islam et plombier passé par Lutte ouvrière, le NPA et la CGT, a appliqué la méthode Steeve Briois pour l’emporter : un quadrillage du terrain et la carte de l’« enfant du pays », saupoudrés d’accents démagogiques. Il dresse un portrait d’une ville croulant sous l’insécurité : vols « par des Roms ou des Kosovars », des « groupes de personnes droguées et alcoolisées » traînant dans les rues, « mendicité agressive »« racailles »« cambriolages permanents ». Dans son livre, il se réjouit du « changement radical d’attitude de la part de jeunes racailles maghrébines et turques », des « mauviettes » qui désormais « baissent la tête » en comprenant que « le rapport de force (a) changé » car il est évident quand on voit le Faby que Captain Franchouille est arrivé pour mettre au pas les laids et les affreux.

A Villers-Cotterêts, l’ancien sous-officier para, Franck Briffaut, se refuse à accorder des subventions à la CGT et à la fédération de parents d’élèves FCPE car il trouve que le poids des cartables en 6ème est insuffisant et qu’une marche de 25 km autour de la ville ferait le plus grand bien aux français de souche et aux basanés de moins de 12 ans. Il n’a pas souhaité participer à la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage dont il trouve l’abandon déplorable.

A Mantes la Jolie, l’ambiance est au beau fixe. Le 16 avril, l’association des musulmans de Mantes sud (AMMS) a trouvé dans sa boîte aux lettres de la « terrine de porc moisie » accompagnée d’une « odeur nauséabonde ».  Le lendemain, dans cette même boîte, c’est une lettre d’un adepte de la méthode hutu de règlement des conflits entre communautés qui a été trouvée, « Nous souhaitons bon corage  au maire Cyril Nauth, car il va avoir beaucoup de travail pour faire un bon nettoyage en particulier sur la race musulmane car elle est représentée par de la racaille qui ont fui leur pays comme des cafards après l’avoir mis à feu et à sang. Ces cafards musulmans migrent vers les chrétiens pour mendier du pain et ensuite ils les égorgent pour fêter l’Aïd el Fitr… ».

Cyril Nauth, un professeur d’histoire-géographie de 32 ans, encarté au FN depuis 2010, pense qu’il s’agit d’un stratagème monté par l’association, « Comme par hasard, nous avons gagné et ils reçoivent cela. Force est de constater que les plaintes ont été déposées au lendemain de notre rendez-vous, au cours duquel je leur ai dit que nous restions sur notre position d’opposition au projet d’une nouvelle salle de prière. » L’AMMS, grande adepte du discours victimaire dispose d’un pavillon après que la mairie socialiste a expulsé l’association historique El Fethe. Cette mosquée-pavillon, sorte de waqf islamo-républicain transgenre d’une capacité de quelque 300 personnes, est « loué » auprès de cette mairie de 19 mille habitants mais n’est pas aux normes si bien qu’Abdelaziz El Jaouhari, le boss de l’AMMS a pris sur lui de le-la détruire. La municipalité socialiste avait donc acquis en octobre l’ancienne trésorerie de la ville, qui appartient à la communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines. L’objectif, des plus éclairé : la vendre ensuite à l’association, choisie comme interlocuteur, pour aménager une nouvelle salle de prière d’environ 700 personnes. Le coût total (650 000 euros) devait être couvert par l’association, avec, on imagine, l’aide du Qatar, des saoudiens ou des contribuables.

Selon Abdelaziz El Jaouhari, le président étranger, domicilié à Rosny sur Seine, de l’Association des Musulmans de Mantes Sud, « La promesse de vente a été signée, le permis de construire déposé, les fonds rassemblés. Mais le nouveau maire en fait une bataille idéologique : il prône la suppression du projet, tout en soutenant la délibération sur la démolition du pavillon où l’on se trouve. Nous n’aurons donc plus de salle de prière, contrairement aux autres cultes. Il n’y a que les musulmans qui posent problème à Cyril Nauth ». Il oublie de mentionner une pétition lancée à l’automne 2013 par l’association El Fethe contre Mantes Sud qu’elle accuse de « hold-up ». L’objet du courroux de l’association historique? Le fait que Mantes Sud avait été préférée par la mairie socialiste pour porter le projet de création d’une salle de prière à la place de l’ancienne trésorerie dans le quartier des Merisiers. El Fethe avait missionné un émissaire, Abdelaziz En Jaouhari, qu’elle désavoua. « Nous avons été trahis, affirme Zoher Abbadia, le président de El Fethe. Abdelaziz En Jaouhari a créé Mantes Sud cet été et la mairie l’a choisi pour être son seul interlocuteur. La maire (PS) Monique Brochot a cédé à Mantes Sud car elle a des visées électoralistes pour les prochaines municipales. » D’ailleurs une des obligées d’ Abdelaziz El Jaouhari, Sofia Khelloqi, ancienne vendeuse en produits cosmétiques et chômeuse, siégeait sur la liste socialo-Jaouhariste de la principale de la ville, Monique Brochot.

Les dons collectés à cette période s’élevaient à 223000 € et se trouvent sur le compte d’El Fethe qui ne souhaite pas s’en séparer au bénéfice d’une association qui, selon les propos de Zoher Abbadia, « avait comploté » contre elle.

Mediapart/ Islam et Info / Le Parisien / Metronews/ BAM


Responses

  1. Mon cher MM,
    Avez-vous l’intention de faire le tour de toutes les nouvelles équipes municipales afin de mettre en évidence (ou stigmatiser) les imperfections ?
    Pensez-vous que Mediapart et plus généralement la presse subventionnée ne suffit pas à signaler les « écarts » des jeunes frontistes !
    Pour ma part concernant Engelmann, Nauth et quelques autres, toutes ces info étaient parvenues à mes oreilles et pourtant je ne suis pas à l’écoute.

  2. Dans le cas présent, il me semble que je suis objectif, en ce qui concerne l’affaire Cyril Nauth/AMMS et je n’ai pas évoqué le projet de l’ancien inéligible UMP autrefois chargé des prisons, le formidable Pierre Bédier, projet qui consiste à édifier un collège-lycée musulman dans l’agglomération urbaine. Nous verrons alors ce que fera Cyril Nauth.

    Plus largement, ma position n’a rien à voir avec celle des escrocs et des benêts UMPS ou antifascistes en peau de lapin tout simplement parce que je ne suis pas actionnaire de la Compagnie empapaoutages et plus si nécessaire, mais le frontisme se veut une alternative globale au « système », une sorte de fascisme sympa et canaille qui fonctionne sur le slogan, le persiflage et l’opportunisme. Ce n’est pas exactement ma tasse de thé et il me semble que ce parti finira par rouler dans la farine nombre d’honnêtes gens déjà criminalisés par les politicards prétendument civilisés.

  3. Mais je ne doute pas de vote objectivité.
    Seul m’a choqué votre focus, mais n’insistons pas.
    [Le FN] « finira par rouler dans la farine nombre d’honnêtes gens »
    J’ai déjà été roulé dans la farine (ancien du PS, comme beaucoup) et de fait je n’entretiens pas de rêves sur le grand soir Dieu merci.
    Pour l’heure, je respecte le courage des jeunes, comme je suis fier de voir agir les veilleurs et autres.
    Personnellement, je suis très jeune … mais depuis pas mal de temps !

  4. Je me demandais René si l’espoir que vous placez en eux n’est pas la continuation de la déception que vous entreteniez pour les socialistes, donc une autre forme de rejet de l’opportunisme des camarades à la rose


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :