Publié par : Memento Mouloud | septembre 24, 2014

Daech ou la fun therapy

Daech, isis, Etat islamique du Levant, al Baghdadi, le califat, des hommes en noir, des décapités, des camions Toyota, des arsenaux livrés par l’armée en déroute de ce qui reste d’Etat irakien, des enfants perdus du Maghreb européen, des déracinés de Syrie, une eschatologie uchronique, une Turquie post-kémaliste bienveillante, un Iran qui bande les muscles, des Etats-Unis qui bombardent, des bonnes âmes qui crient au loup. Il n’est pas certain que le point Godwin n’ait pour objet que le nazisme défunt, le cadavre submergé de Ben Laden lui sert aussi de support, le point Godwin se nomme barbarie, comme si nous étions la civilisation. Une civilisation qui prend l’homme pour une chose s’adresse à une civilisation dont le rite de sacrifice humain est la seule voie d’accès à un Dieu de bazar, comme s’il fallait saturer de sang le spectre de pixels pour s’écouter vivre et se voir jouir en ces multiples miroirs.

Ils seraient la menace. C’est-à-dire la seule menace. Bernard Cazeneuve serait notre rempart. C’est tellement binaire, tellement bête qu’on ne peut franchir ce ridicule tête à tête sans être affublé du sobriquet de traître, car voyez-vous, nous en sommes à l’Union sacrée.

Disons le très sommairement, non possumus.

Naviguant dans le prêt à porter uchronique de la fonction sacrée, ils ont proclamé le califat et créé la wilâyat al-Furât, bientôt ils vont rejouer l’épisode du martyr d’Hussein et la bataille de Kerbala, on attend que les pasdarans les rejoignent se fouettant à bras raccourcis pour un tazieh funèbre. Les arabes n’ont rien apporté au monde depuis 1258, ils vivent sur les rentes de la conquête d’Omar, ils vivent sur l’usure langagière du Coran, ils ne peuvent s’enturbanner que de discours vagues et sans objets et de mystiques à tiroirs qui ont toutes pour condition la glorification de l’homme, c’est-à-dire la vanité de l’élu grimpant l’échelle où Dieu entrouvre son lupanar. Pour le tout-venant c’est le sabre et la charia. Les arabes savent qu’ils viendront à genoux chercher la protection des grands frères turc et iranien. Les anglais ont bien essayé de les relever mais les arabes s’abîment dans le mirage des origines et des occidentaux y ajoutent foi parce qu’ils sont perdus dans l’Immémorial de pacotille, de Guénon à Villepine. Et quand ils haïssent et méprisent, les occidentaux ne voient même plus à quel point leur sanctuaire est vide. Ils n’offrent que des colifichets, des putes, de la fête et du champagne ainsi que des contrats libellés en anglais.

La civilisation contre la barbarie, Zarkaoui contre Sarkozy, décidément le Dajjal est un clown triste.

Daech achète des voix à Mossoul comme un politicard gagne les élections à Marseille ou ailleurs, en approvisionnant les marchés et en désignant des coupables. La seule différence tient au verdict et à la mise en scène. Cette différence s’appelle la démocratie, c’est sur cette différence que porte l’Union sacrée : une jouissance marchande hystérique et triste qui s’oppose à une jouissance marchande funèbre. C’est tout le sens du Bilan des opérations de daech en 1434 de l’hégire en Irak. Un bilan comptable de 400 pages qui prétend additionner plus de 7 mille opérations.

Ce qu’est la (pseudo)-science opérative, les gars de Daech n’en savent rien, ils ont affronté une armée taillée pour la contre-insurrection, soit une police militaire et comme toutes les polices militaires, de l’Argentine au Mali en passant par l’Egypte, celle-ci est efficace pour combattre son propre peuple mais se débande face à l’adversaire. Daech n’est pas une force, c’est un révélateur de la déliquescence arabe. Pour ce qui est de l’Humanité, nous voici dans le business as usual, ils démontrent que la face humaine laissée seule est une tyrannie sans fin, l’homme n’est pas un loup pour l’homme mais un geôlier/prisonnier, un amant/cocu et un tortionnaire/victime, souvent les six à la fois.

En Occident, on appelle ça le fun.


Responses

  1. Binaire ?
    Oui si vous y tenez Habsolument
    Mais que casevide soit un rempart, notre seul rempart, là vous poussez le bouchon un peu loin
    Casevide, l’assez bien nommé, saura peut être parler au micro, couper dans les dépenses du renseignement, se couvrir de ridicule en annonçant une arrestation non avenue
    En aucun cas il ne servira de rempart
    Car, pour que la métaphore prenne sens, il faudrait l’imaginer du fer à la main face aux hordes slamisées
    Et ça, je peut pas
    Dans un bureau certes
    En train de calculer ses points retraite, oui
    Mais pas grand chose d’autre

  2. C’est exactement ce que je voulais dire Kobus d’où l’emploi du conditionnel, « Bernard Cazeneuve serait notre rempart. »

    • il serait aussi miniss’ de l’intérieur
      y paraît ….
      stupéfiant

  3. franc-maçon, bien sûr

  4. on se doutait que le rhalifat n’était qu’un faux nez de la zosiété libérale avancée
    la zosiété de consommation, voyez?
    preuve vient de nous en être administrée hier par lionnel zinsou ( il en a beaucoup rassurez vous) franco-béninois , économiste , qui au micro de philippe meyer sur l’es^rit public ( vronze cul , what else?) m’a confirmé ce que je pensais déjà
    « dache est une entreprise mondialisée , tout l’indique….;cadres multi nationaux , piétaille mondialisée ,précaire et déracinée ( ça c’est moi qui ajoute), capitaux obtenus par levées de fonds successives (auprès des états du golfe) et racket , filliales, conseils d’administration , franchises comme pour starbuck café…. »
    merde!
    penser que je serais d’accord avec un cultureux!

  5. Je nuancerai :

    Une multinationale pratique la déterritorialisation, Daech se territorialise

    Une multinationale prospère du fait de l’abrutissement généralisé ; Daech tente de s’imposer par la peur, donc la terreur

    Les premiers moteurs d’une multinationale sont l’envie et le mimétisme ; Daech pervertit l’héroïsme de l’homme ordinaire et le sens de l’Histoire.

    Le quadrilatère de l’élite des multinationales est le suivant : en nord-sud, deux pôles : l’esthétisme façon défilé de mode et musée d’art moderne v/s l’inculture revendiquée. En est-ouest : le techno-populisme v/s l’anarcho-balladurisme. Or les gars de Daech sont des plébéiens, ils sont indifférents à la pensée et à la technique et imaginent que le Coran sera la limite impartie au capitalisme.

    En effet, la racaille communicante sert aussi bien une multinationale qu’un groupe politique

  6. Tout le monde a bien compris dach 2 en1 prenet pas les musulmans pour ce qui ne sont pas il s’avère très bien qui est derrière cette entreprise ue usa

    • Le fameux axiome arabe, c’est jamais nous mais eux ; hier le colonisateur, aujourd’hui, les Etats-Unis


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :