Publié par : Memento Mouloud | décembre 17, 2014

Ce qu’a dit Eric Zemmour au Corriere della sera

pn

 

Mais un jour, à quelqu’un qui s’appelait Zemmour

Je disais, en voyant sa prose et ses débours,

Qu’il faut qu’un galant homme ait toujours grand empire

Sur les démangeaisons qui nous prennent d’écrire

 

 

Zemmour à propos de son succès « De mon point de vue, c’est une immense satisfaction. Quant à la dispositio du livre je me suis inspiré de celle d’Enrico Deaglio dans Patrie 1978-2008. Je ne l’ai pas lu mais, au niveau de l’inventio, comme lui, j’ai mélangé culture populaire et essai politique. Je m’attendais à la polémique pas au succès converti en plébiscite. On m’apostrophe, on me salue parce que j’exprime les souffrances des français qui ne se résignent pas à l’agonie de leur pays. Je revendique le terme de populisme parce que le populisme consiste à refuser la disparition de notre manière de vivre. Le Monde me prétend complotiste. Mais je ne dénonce aucun complot, juste une élite qui agit sous l’angle des trois D : Dérision, Déconstruction, Destruction de la France au nom de l’Europe, de l’ouverture au monde, du progrès. Ils ne cessent de répéter que nous ne sommes jamais assez allemands, américains ou suédois. A l’opposé de l’Italie où l’Etat faible a créé une société qui  a appris à se défendre seule, les français sont trahis par leur Etat. Nous sommes le pays européen qui compte la plus importante communauté musulmane. Or le modèle français d’assimilation supposait un effort pour devenir français. Mes ancêtres étaient des berbères de religion juive. Mais je les sais et les dis français. Tout ça est terminé. Les musulmans ont la charia et le Coran. Ils vivent entre eux, dans quelques banlieues où ils ont contraint les français à vider les lieux. L’Histoire est surprenante, qui aurait dit en 1940, que vingt ans plus tard, un million de pieds-noirs quitteraient leur patrie pour la métropole ? Ou que 5 à 6 millions d’allemands, en 1945, seraient obligés de quitter la Mitteleuropa où ils vivaient depuis des siècles. Nous allons au chaos. Cette situation de peuple enchâssé dans un autre, de musulmans lovés parmi les français, conduira au chaos et à la guerre civile. Ce sont des millions de personnes qui vivent en France mais pas comme des français. Etre français, c’est donner des prénoms français à ses enfants, être monogame, se vêtir en français, manger du fromage, plaisanter dans les cafés, draguer en toute courtoisie, aimer l’Histoire de ce pays, la percevoir en héritier, comme un legs, et vouloir la continuer comme disait le vieux Renan. J’affirme ce que la majorité des français pensent contre une élite qui veut leur apprendre à penser dans les clous : le mariage pour tous, l’Europe, le féminisme, la mondialisation, l’immigration-chance pour la France. Si je suis proche du FN ? Sur nombre de sujets, je suis loin d’eux. Je n’ai pas entendu le FN s’opposer au mariage gay et sur les questions de société, ils sont bien trop à gauche toute. De toute manière, je ne me situe pas sur le terrain parlementaire mais sur celui des idées, la noosphère. Je mène mon combat culturel, à la Gramsci.

Eric Zemmour au Corriere della Sera, 30 octobre 2014 / Traduction libre BAM


Responses

  1. « Sur nombre de sujets, je suis loin d’eux […] et sur les questions de société, ils sont bien trop à gauche « .
    Ancien du PS (Ceres), je trouve le FN nouveau à ma convenance !
    Ah, si les militants LMPT de « Sens Commun » n’avaient pas fait le choix de l’UMP où ils n’ont aucune chance d’influer sur le cours des choses et adhéré en masse au FN où ils auraient pu être le levain dans la pâte « à la Gramsci ».
    Mais peut-être, ils l’ont pensé marqué « trop à gauche » (comme Zemmour). Ou trop nauséabond.

  2. Etant hostile au FN comme au sieur Zemmour, je serai objectif. L’essayiste franco-berbère a besoin de se démarquer du frontisme, par simple distinction. Pour résumer il est le penseur, ils sont les « bourrins » militants. Que ces mêmes militants « bourrins » achètent ses livres, il ne peut l’admettre, il évoque donc les « français », c’est plus noble. Dans les faits, c’est un compagnon de route et il en est embarrassé auprès de ses amis et collègues. Quand il prétend le FN de gauche, il sait parfaitement qu’il ment. Le FN est divisé autour de ses deux figures majeures que sont les deux femmes de la tribu Le Pen. Du côté de Marine une frange néo-étatiste et agnostique qui cherche la voie d’une sorte de césarisme plébiscitaire, du côté de Marion un mélange détonant de libéraux et de catholiques militants. Ce qui permet la réunion des deux, l’hostilité déclarée aux musulmans de France et aux hommes flottants de l’immigration ainsi que l’aspiration, pour l’instant masquée en lyrisme pro-poutinien et en crédits russes, à une dictature. Si cet attelage arrive au pouvoir, je veux dire au gouvernement, vous verrez que Sens Commun rejoindra les frontistes et qu’Eric Zemmour se fera libéral-conservateur et critique.

    • « la réunion des deux, l’hostilité déclarée aux musulmans de France »:
      vous confondez la lutte contre l’immigration non assimilable et les musulmans (ceux qui réussissent réalisent l’effort, et personne ne viendra leur reproche d’appeler le « Grand Architecte » Allah).
      Un point qui me fait plaisir : le futur de Sens Commun, mais je doute.
      Et que Zemmour reste critique ne plait également !

      Amicalement.

    • Dire que le FN est de gauche est un mensonge. (sic) !!!! Marine Le Pen est certes très étatiste mais aussi très très socialiste. Elle veut que l’État se mêle de presque tout parfois au nom de l’État et parfois au nom de l’amour comme les socialistes. Afin d’aider les pauvres, donc oui le FN est pas mal de gauche, ce n’est pas un mensonge que de le dire.

      La bonne chose c’est que le FN pense César mais ne pense que ça. Or nous sommes en France et César ne peut et ne doit pas régir toute la vie sociale.

      • @daredevil,
        « César ne doit pas régir toute la vie sociale »
        Cela va sans dire; mais notre actuel problème est justement l’inverse (L’oligarchie de l’UE a tendance à <b<tout régir et particulièrement ouvrir la voie à la libéralisation)(*).
        Ceci dit, un parti national-socialiste (association rigolote) peut dans certains cas présenter des inconvénients; mais au point où nous en sommes …
        (*) j’espère que la contradiction apparente du propos ne choque pas trop !

    • Hostile à Zemmour ? pas en désaccord, hostile ?!!

  3. Traduction : ravi du succès de mon livre. Je suis inutile mais j’empoche quand même du pognon et flatte mon ego. Je suis la caisse de résonance du Peuple français (TM), en d’autres termes, je suis là pour coller un vernis intellectuel sur du propos de café PMU. Je dénonce l’élite mais j’en fais partie, des abrutis m’ayant même permis de devenir jury à l’ENA. Et les couillons continuent à penser que je suis anti-système. Bon je vais vous faire mon laïus sur les musulgnoules, ça plait toujours même si ça participe de ce cache-misère intellectuel qui permet d’éviter de parler des vrais problèmes qui eux, nous mèneraient à la Guerre civile.
    La France ? C’est un prénom français, du camembert et l’héritage. Ah, on me dit que Kevin, souchein depuis Vercingétorix, mange du kebab et connaît nada à l’histoire de France ? Euh…
    Je suis sur le terrain des idées, pas celui des analyses ou des études, trop compliqué. Et ça ne me rapporterait pas assez.

  4. A mon avis Daredevil, la gauche n’a rien à voir avec l’Etat, son problème c’est le traitement de l’égalité et celui de l’Universel. Si l’Etat intervient à tout bout de champ dans ce pays, il le doit à une sorte de mythologie d’Ancien Régime qui se perpétue dans les administrations publiques, mythologie selon laquelle l’Etat représente l’intérêt général ; de fait en affichant sa compassion, il prend la place de l’Eglise, c’est une sorte d’Etat national-gallican et c’est exactement l’optique du FN qui n’est pas le contraire du système mais sa continuation sous des formes a-républicaines.

    René, vous allez finir chez Soral, au rythme où vous allez

    Xavier, je le vois comme vous le brave Rico, brandissant sa prophétie de troquet, ça va mal finir les gars avec des visions en quadrichromie de fleuves de sang et de bateaux de retour. Pas une fois, il ne lui vient sous la plume que la France c’est une langue et rien d’autre.

    • Finir chez Soral, à « Egalité et Réconciliation »‎ parce que j’ose dire que « personne ne viendra leur reproche d’appeler le « Grand Architecte » Allah ».
      Je ne suis ni pro- ni anti-muzz, dès lors que les gens ne viennent pas nous dicter notre mode de vie. En particulier je ne crois pas à la rémigration (malgré ma sympathie pour Renaud Camus) : imaginez un Exodus nouveau style pour 5 millions de musulmans (polémique à propos de l’interview de mon cher Zemmour) !

      • Du tout René, je vous taquine sur le national-socialisme. Quant à dicter notre mode de vie, il me semble que ce qui prend le nom de modernité (centralité absolue du travail (non-spécifié, il faut travailler pour travailler), cupidité sans frein, loisirs marchands, gouvernement invisible) l’a déjà fait et en profondeur, Pasolini appelait ça le nouveau fascisme

      • très juste , ami mouloud
        attendez qu’un bas du front barbu pouilleux traite votre copine de pute si elle se balade un peu court vêtue
        ou que l’obstétricien la laisse en travail douze heures parce que c’est ramadan et qu’il est fatigué , le pauvre mignon ( ça c’est vu )
        on en recausera à ce moment
        le principe de réalité comme on dit

    • Oui c’est ce que j’essayais de vous dire. La Gauche est une déviance de l’Eglise dans la sphère politique donc une fraude. César est à droite. Je réitère mon propos sur sa place dans la vie sociale.

      « La France est une langue et rien d’autre », aussi puissante que soit cette langue, je trouve ce propos un peu léger. La conception du monde n’est pas uniquement dictée par la langue. Les mœurs et les coutumes proviennent des peuples. [Je mets au pluriel parce que la France est formée de plusieurs peuples, (pas aujourd’hui) mais disons très grossièrement Celtes et Latins]

      • Je maintiens Daredevil, vous avez sans doute remarqué qu’il n’y a pas que la gauche qui soit littéralement polarisée et même obsédée par l’Etat. C’est une affaire de longue durée comme l’avaient observé Tocqueville ou Chateaubriand, la monarchie façon Louis XIV a littéralement castré la féodalité devenue société civile au XVIIIème siècle. La castration continue.

        Enlever notre langue, il n’y a plus de français, juste une mosaïque identitaire fantasmée

      • Je ne dis pas que la langue n’a pas son rôle à jouer, évidemment que Villiers-Cotteret a eu un grand impact en France. Je dis qu’il n’y a pas que la langue pour faire un peuple.

  5. « L’oligarchie de l’UE a tendance à <b<tout régir et particulièrement ouvrir la voie à la libéralisation)(*).…
    (*) j’espère que la contradiction apparente du propos ne choque pas trop ! "

    non non René, j'ai bien compris qu'en en faisant trop dans le corsetage législatif de toutes les activités sociales et économiques, l'UE exaspère les citoyens européens qui, dès lors, demandent plus de libéralisation.

  6. Je ne comprends pas. Cette acharnement de zimmour contre les musulman il dit qu’il ne se mélange pas aux français par contre on ne l attend jamais ce prononcé sur les israélien alors que. Eux ne ce mélange pas non plus. Et ne mangent pas de porc et mange aussi alale d ailleurs. Ils ont. Leur propre Ecole. alors Que. Les enfants français musulmans vont dans les écoles de la république au côté. Des enfants français. Français. Vive la France

  7. El Youssoufi, Zemmour pense comme beaucoup de français que les musulmans qui résident en France sont non seulement inassimilables mais dangereux parce qu’ils forment une cinquième colonne qui avec les quatre autres regroupent un milliard cinq cents millions de fidèles. Le raisonnement se présente donc comme suit : les musulmans forment un bloc (évidemment les guerres intra-musulmanes prouvent le contraire), ils ont leur propre civilisation (mais cette civilisation est plurielle, un algérien et un malais ne sont pas des musulmans interchangeables, de plus cette civilisation est conflictuelle et en guerre avec elle-même, enfin elle est soumise à des mutations) et ils ont déclaré la guerre à l’Occident (ce qui est vrai des salafistes pour lesquels l’Occident est un bloc racial et religieux, les mêmes salafistes ayant aussi déclaré la guerre aux autres musulmans) donc (conclusion fumeuse) tous les musulmans sont en guerre et sont des ennemis (de l’épicier du coin qui joue double jeu à l’émir du Qatar qui finance le PSG mais joue aussi double jeu car le musulman est un faux jeton perpétuellement schizophrène). Si vous voulez mon avis, El Youssoufi, les choses sont plus profondes, pour beaucoup l’Islam n’est pas une religion, c’est une maladie mentale. Il me semble que d’un autre côté, si on veut commencer un débat honnête on ne peut pas perpétuellement prétendre que le salafisme n’a rien à voir avec le véritable Islam et/ou que l’Occident est aux mains des banques juives.

    • Votre raisonnement est léger : « les guerres intra-musulmanes prouvent le contraire  » Cela ne prouve rien. On peut parfaitement se battre tout en faisant partie d’un même bloc comme le prouvent les guerres civiles en France ou les guerres intra-européennes. Au delà des différences, quelque chose les relie, c’est pour cela que l’on parle de civilisation, et ce qq’ch est l’Islam.

      Tous les musulmans sont en guerre bof bof (d’abord la phrase de Zemmour c’est « les » pas « tous les » et ce n’est pas une manière de finasser) disons qu’ils défendent ou développent leur monde contre celui de l’Occident. Quelque soit le niveau de décrépitude de l’un comme de l’autre.

      Un étranger ou immigré qui vit dans une société tout en se sentant/ sachant étranger ou en cultivant son altérité n’est pas schizophrène. Il vit dans un monde tout en ayant un point d’ancrage ailleurs.

      • Un bloc, cela suppose une certaine cohésion à l’intérieur et une certaine cohérence dans l’action extérieure. Je ne vois rien de tel dans le monde musulman comme le démontrent les conflits syrien, libyen, afghan ou irakien (vous pouvez vous-même établir la suite de cette longue liste). Ensuite je vois mal comment définir une civilisation à partir du seul critère de la religion. La chrétienté s’étend en Europe, sur le continent américain et une partie de l’Afrique, cela n’en fait pas une civilisation commune. Avoir un point d’ancrage ailleurs ne définit pas un étranger, après tout, n’importe quel croyant, trader ou mathématicien a un point d’ancrage ailleurs que dans sa coexistence spatiale avec ses compatriotes. Le « fait national » est tout relatif puisqu’il date de la révolution française et il ne définit, à lui seul, aucun projet commun.

        En ce qui concerne la question de la langue, je note que le président Obama a lancé son opération main tendue aux cubains, en castillan et non en anglais et cela allait au-delà de la question cubaine puisqu’un Monroe n’aurait jamais énoncé sa doctrine en la ponctuant d’un somos todos americanos.

      • Pour Monroe, évidemment puisqu’il représentait d’abord un peuple américain majoritairement WASP donc de langue anglaise. Obama dans sa tradition gauchiste, veut représenter le monde entier ou une Amérique diverse, c’est pareil et lui parler directement dans sa langue.

        Je vous parle d’ancrage dans un pays et vous le réduisez à un espace. Il y a une histoire et une culture dans un pays. Je ne vois pas le rapport avec un mathématicien ou trader.

        Je n’ai pas vu que les pays chrétiens se réunissaient en Organisation de la coopération chrétienne comme le font les pays musulmans.

      • Memento, désolé d’y revenir alors que j’ai dit le contraire mais ça me taraudait.
        Pour continuer ce que je disais et en reprenant votre exemple, si on remplit une ville française à 100 % ou même au 3/4 de croyants, mathématiciens ou de traders, elle ne prendra pas au bout de 5 ans des airs de Vatican, Wall- Street ou de La City sur/Seine.

  8. Je pense qu’il est clair que Zemmour dit « Musulmans » pour ne pas avoir à dire « Maghrébins » ou même Algériens, ce qui le placerait dans une position plus délicate face à la loi.
    C’est d’ailleurs une fixette assez étonnante. Un peu comme si dans l’univers de Zemmour les Chinois et les Africains (chrétien ou autres) arrivant en France s’intégraient et filaient des prénoms français à leurs mômes !

    Le libéralisme économique a besoin de ces mouvements de population massive. Et tant pis, si cela conduit au désastre.

  9. Pour être tout à fait juste, Cliff, les chinois ont tendance à donner des prénoms français à leurs enfants à l’encontre des africains islamisés ou des maghrébins voire des portugais (ces derniers plus sensibles à l’anglobal façon Kévin, Liam, etc.)

  10. Je vous réponds en vers Daredevil, « Cependant mon amour pour cette nation / A rempli ce palais des filles de Sion / Jeunes et tendres fleurs par le sort agitées / Sous un ciel étranger comme moi transplantées  » Si un soi-disant français peut identifier l’auteur et la pièce d’où sont tirés ses vers sans farfouiller sur la Toile, j’en serai ravi mais j’en doute

    • « Soi-disant Français » ??!!! Comme vous y allez, comme si les Français étaient tous des forts en Lettres. Évidemment que certains sauront et d’autres pas, un peuple ne peut pas et ne doit pas être composé que de gens lettrés et intelligents. Il doit y avoir de tout et même si beaucoup de Français (enfin beaucoup, la massification de l’enseignement n’avait pas eu lieu) faisaient leurs Humanités, je doute qu’il en restait grand-chose chez la plupart. Des bribes, des bases et beaucoup pour ceux qui continuaient à cultiver mais sinon ….

      Mais restons-en là si vous le voulez, je vois bien que nous ne partageons du tout la même conception sur ce point. Et puis votre « soi-disant Français » et votre idée de peuple lettré m’a refroidi.

    • c’est pas racine , ça ?
      du diable si je sait d’où àa sort

      • Du diable si je sais d’où ça sort, c’est du Molière, dîtes-donc

  11. Gens lettrés et intelligents ne sont pas synonymes Daredevil, je ne demande pas à un garagiste de connaître ces vers de Racine encore qu’un garagiste puisse y saisir quelque chose de sa langue qui va le retenir et, peut-être, lui plaire. En revanche, il m’est assez pénible de constater que la plupart de nos chroniqueurs, politiques et têtes de gondole sont incapables d’en désigner la source. Des gens analphabètes ont aimé Molière, Racine et Corneille depuis le grand siècle, d’autres pas vraiment érudits ont porté Hugo ou Céline et il n’y aurait donc aucune raison à ce que cela ne se perpétue pas si ne s’était pas interposé un processus désastreux d’auto-colonisation. Lucchini en est réduit à jouer les éducateurs pour ce qui devrait aller de soi, c’est un symptôme grave de notre décomposition. Quant à constater celle-ci, allez en Italie ou en Espagne, vous verrez que ces peuples ont mieux résisté que le nôtre à l’anglobal.

    • ha !
      je le savait !
      pour ce qui est de luchini,il pourra tenter d’éduquer nauséelites , il a du chemin à faire….

      • Je crains que l’entreprise soit vaine, cher Kobus

  12. Kobus, le barbudos bas du front fait partie de mon univers quotidien. Quant à interpeller ma femme sur la taille de sa jupe, il est possible qu’il reçoive en retour une paire de claques et plus si nécessité

    • si le crasseux riposte pas avec un coup de tournevis en pleine tronche (« lopsa , ta vu comm’ça tu fé moins ta maligne , hein lopsa ! et ton mec kesky va fair hein le fils de put , hein « )
      ça se voit de plus en plus
      le plus si nécéssité implique parfois l’intervention d’un tiers
      le tiers doit parfois être masculin
      comment veux tu trouver ,l’ami , un mâle européen déterminé à en découdre avec nos richesses?
      seul à seul , ça peut se concevoir
      contre une bande de hyènes ,ça devient plus tangeant

  13. Kobus, le mâle européen, comme vous dîtes, connaît l’art de la riposte, j’en suis persuadé

    • de moins en moins,faut croire
      féminisme à outrance, pénalisme des nuisibles en réunion ( vous m’avez compris, vous m’avez ), curée de la bien pensance ( et de la mal baisance , c’est corrélé ) sur la moindre aspérité…..
      je confirme

  14. Outrances du féminisme, masculinisme pleurnichard et mal-baisances, c’est cousu dans le même manteau d’Arlequin Kobus, ajoutez-y le stalinisme d’entreprise (l’épuration récurrente des cadres et des agents comme hygiénisme du pouvoir cosmopolite) ou la prétention au panoptisme électronique, entre autres joyeusetés et vous fabriquez l’avorton post-moderne en doudoune ou en djellaba.

  15. Daredevil, je ne dis pas qu’il n’y a pas d’art de vivre français mais il est intimement lié à l’histoire de notre langue. Pour le reste Daredevil, nous avons oublié que certains français étaient pauvres ou du moins qu’ils n’avaient pas honte de l’être.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :