Publié par : Memento Mouloud | mai 6, 2015

Sur une petite pute nommée Robert Marchenoir

amour 20

Je n’ai pas l’habitude de prendre à parti les imbéciles mais je sais parfaitement que les rumeurs finissent par déteindre quand on ne les interrompt pas. Si j’en crois le commentaire d’un certain protéiforme sur le site de Philippe Bilger (La haine française et Charlotte), Robert Marchenoir, pénultième variation du petit libéral racialiste épouvanté par la présence musulmane en Europe, irait colporter sa petite bile rance de minable en me définissant comme un rouge-brun, c’est-à-dire un crypto-nazi. Il est bien évident qu’une telle définition est à la fois fausse et destinée à me nuire.

Ma mise au point destinée à ceux qui ne me lisent pas s’arrête là.  


Responses

  1. Z’ètes pas nazi ???
    Oh merde…

    • Juste Goebbels tendance Beria, Ag

  2. Ah ouais, personnalité chiadée…
    Sinon vous tracassez pas, il est payé pour foutre la merde.

  3. …..de l’éternel danger d’être exposé publiquement , Memento..

    Je n’ai jamais subi, pour ma part, que des remarques « privées »:
    -« crypto trostskyste, monarchiste, ah ça c’est pensé tout de même » par la même personne en 10 mn ( savoureux souvenir)
    – « enjuivé » ( ça permet de comprendre instantanément certaines choses)
    – « salaud d’intellectuel »;
    – » réac ! »
    – « vous êtes un réactionnaire » ( mais ça c’était un réel et sincère hommage à l’âge baroque )
    – « intolérant » ( par un vindicatif)
    – « beaucoup trop tolérant » ( autre vindicatif)
    -« anarchiste »
    – « conservateur »
    -« raciste »( oui, anti civilisation « ikéa »)
    -ad libitum…

    Les  » Bébert Marcheblanc » sont des vengeurs plus ou moins masqués, mais ça paraît vous « biler » sérieusement, ce qui est, selon mon expérience, la réaction d’un honnête homme

    • Bébert Marcheblanc, très bon Hippocrate, sinon votre liste, je pourrais largement la parapher mais vous avez raison le passage à la limite de l’exposition publique, induit forcément la calomnie, la rumeur, la hargne, la petite arnaque de garagiste ou d’éditeur mais démocratisée et portée par la vox populi

      • au nom du ciel que vous ont fait les garagistes et les éditeurs?
        laissez les en dehors de tout ça , ils n’ont pas à subir cet excès de déshonneur

      • Il me semble que les garagistes peuvent être plus que négligents (je pourrais au moins citer deux occurrences dans ma vie) quant aux éditeurs, inutile d’épiloguer, mais bon, vous avez raison, les généralisations ne mènent jamais bien loin


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :