Publié par : Memento Mouloud | septembre 26, 2015

La COP 21 en ordre de marche académique

ab

La France accueillera du 30 novembre au 11 décembre 2015 la COP 21. C’est une échéance cruciale, puisqu’elle doit aboutir au premier accord universel (voire galactique) sur le climat, dans l’objectif de maintenir le réchauffement climatique en deçà de 2 °C  (ça ressemble furieusement aux campagnes de Mussolini pour le maintien de la parité de la lire mais passons).

La ministre à la demande du président de la République a souhaité (version républiconne du bon plaisir) que le système éducatif soit fortement mobilisé à l’occasion de cet évènement mondial. Des dispositifs variés sont d’ores et déjà mis en place (les récalcitrants seront licenciés pour crime de lèse-évènement universel-mondial-crucial). Ainsi les équipes pédagogiques peuvent (synonyme de doivent impérativement) mettre en place des « Débats argumentés scientifiques et civiques conduisant à la simulation de négociations sur le changement climatique », participer au concours académique « chacun citoyen », s’engager dans l’obtention du label « Etablissement en démarche de développement durable ».

(Comme la Troisième guerre mondiale est en cours au sein de l’anthropocène), une formation du PAF sous la forme d’un séminaire académique relevant à la fois de l’éducation au développement durable et de l’éducation à la défense se tiendra sur le thème  « changement climatique en enjeux de défense ». (Une liste des traîtres et de la 5ème colonne climato-sceptique sera publiée lors de la fête pangalactique du climat).


Responses

  1. J’adore la photo
    Le blanchouille porte les cornes du cerf ,il est donc l’archétype du cocu
    Deux gonzesses, légères et court vêtues, sautillent à sa droite
    Une guêpe, figurée par un blaque qu’on imagine bien membré comme tous les primitifs ,considère le tableau et se demande laquelle aura les honneurs de son dard ( forcément, puisque guêpe)
    Les deux, mon rheneral !

    J’ignore où vous l’avez trouvée, si c’est une vraie photo, si c’était partie d’un spectacle, si les spectateurs ont applaudi, si la critique à été dithyrambique….. mais celle là, elle résume pas mal de choses

    • Comme disait Antonio le jardinier  » boire sans soif et faire l’amour en tout temps il n’y a que ça qui nous distingue des autres bêtes « 

      • antonio le cultivar ? mais c’est dans fred vargasse , non ?

  2. « il faudrait une bonne guerre »

    Ca par contre, oui. Et une nucléaire même.

    • Et vous retrouveriez une même humanité, diminuée, mais toujours aussi conne

      • Pas sur.
        Je ne suis pas certain que le suivi de son compte facebook serait aussi important qu’il ne l’est actuellement ou pour coller au texte que le climat soit une escroquerie suffisante pour faire bêler les moutons ou taire les opposants. Les actes ou les manquements auraient un peu plus de conséquences.
        J’idéalise peut-être mais je doute que la parole ou les comportements avaient la même valeur au milieu du 19ème dans ce qui n’était pas encore appelé l’Utah ou sur un navire accostant en Chine. Pour caricaturer, un peu avant que les avocats, les banquiers et les communicants prennent la main sur le cour des choses.

      • Cher Ag nous en sommes au point que tout ce qui n’est pas écrit en rouge est extrait d’un texte officiel. Je n’ai même pas inventé l’intitulé des initiatives pour une piposcience citoyenne

  3. Je sais, je sais !! Je me suis interrogé quand j’ai lu le texte gris, mais non, je sais que c’est possible. C’est très contemporain. J’ai croisé au fil du boulot un groupe de gamin avec -heureusement- des gants, sur le bord de la route avec une instit et un balayeur en pleine session de nettoyage républicain écolo sensitif.
    (Je jure que si un instit me fait ce coup-ci en douce, car le gamin sera mieux avec un picsou à la maison si c’est prévu, il se prend une tarte dans la poire.)
    Bon du coup, sous l’énervement, j’ai fait de la politique en alignant les véhicules de la mairie hors des clous. Entre autres.
    On va m’en reparler je pense.

    • L’impression de vivre dans une réalité parallèle me vient souvent. Lors de la réunion de rentrée en primaire j’ai eu droit en tant que parent à une séance sur la nocivité des compotes et celle des collations trop imposantes. J’attendais l’hallali suprême : l’alcool au volant suivi du tabagisme passif

      • 4 ans que je les boycotte et ma fille va avoir huit ans !

        L’enseignante : pas de pizza dans les boîtes déjeuner
        la mère : non mooaa c’est la bonne qui les faits et elles sont pas grasses !

      • Je vous comprends Cliff, car c’est toujours un grand moment de se voir assis sur une chaise pour nains, dans une salle surchauffée tandis que s’élèvent les plaintes sur la tuyauterie. J’ai eu aussi droit à une psychose autour de la transmission d’un virus insignifiant comme si la fièvre typhoïde était de retour

  4. C’est malheureusement bien réel et ce sont uniquement des mesures de sélection mise en oeuvre sur la population et le pouvoir en place. Un ami consultant m’avait fait passer un livret, une bande dessinée car le cynisme et l’infantilisation n’épargne personne hein, où des pinguins se déchiraient sur le risque de fonte de la banquise où ils vivaient. La brochure vous expliquait que le problême, théorique et plutôt vraiment artificiel, en plus de servir d’emballage à d’autres mesures plus « concrètes » dans le sens « contraintes » servaient surtout à voir qui était docile, qui était raleur etc… Des signaux intéressant en vues de « restructuration » du tabulaire.
    On est en plein dedans.
    On discerne quand même des grandes lignes dans le projet.
    Les sanctions russes qui impactent sur les producteurs de porcs ou la lutte contre l’alcool au volant très compatibles avec la -encore- seconde religion de france, les constructions de logements sociaux forcées en rapport avec nos pôvres réfugiés majoritairement masculins qui ont pu quitter les lieux de combats sans une égratinures, à la nage, l’abaissement du niveau scolaire, l’assistanat anesthésiant et addictif etc etc…
    D’ou selon moi le besoin de rupture.

    Et puis les détonations atomiques me fascinent. J’avoue.

    • A propos des réfugiés, les autorités allemandes affirmaient, sur je ne sais quelles statistiques, qu’1/3 n’étaient pas syriens, ils en étaient offusqués. Pourtant je suis certain que si on avait demandé aux allemands en 1945 qui était nazi, aucun n’aurait répondu positivement, ces gens ont la mémoire courte. Vous savez c’est une course, on observe la fenêtre d’opportunité et on accourt tant qu’elle est ouverte, on pourrait même nommer ce jeu, la roue de la fortune. Il n’est pas certain qu’elle soit au rendez-vous

    • les champignons atomiks vous fascinent , ami AG?
      c’est que vous allez trop sur le cigibi !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :