Publié par : Memento Mouloud | novembre 16, 2015

Big François is watching you

Le président de la République poursuivant l’abaissement permanent du pouvoir législatif et poursuivant son surf sur le bavardage infini des médiatiques apeurés a confirmé qu’il avait demandé au gouvernement de présenter mercredi en conseil des ministres un projet de loi autorisant la prolongation de l’état d’urgence, décrété dans la nuit de vendredi à samedi. Son contenu sera également adapté à« l’évolution des technologies » signalant par là-même que la loi est désormais un appendice du possible techno-scientifique et non plus une mise en forme. « Nous devons aller au-delà de l’urgence. J’ai beaucoup réfléchi à cette question. Nous devons faire évoluer notre Constitution pour permettre aux pouvoirs publics d’agir contre le terrorisme de guerre ». On notera le mot-valise « terrorisme de guerre » qui ne veut rien dire tant la guerre, par sa simple logique de la montée aux extrêmes, est une terreur continue. La Constitution contient deux dispositions : l’article 16 sur les pouvoirs exceptionnels accordés au président et l’article 36 sur l’état de siège. « Aucun de ces deux régimes n’est adapté à la situation que nous rencontrons ». « Nous sommes en guerre. Mais cette guerre d’un autre type face à un adversaire nouveau appelle un régime constitutionnel permettant de gérer l’état de crise », a avancé Hollande avant de renvoyer vers le comité Balladur de 2007 qui avait proposé une série de modifications de la Constitution. « Il suggérait de modifier l’article 36 de notre texte fondamental pour y faire figurer l’état de siège ainsi que l’état d’urgence. (…) Je considère que cette orientation doit être reprise ».

C’est là la proposition essentielle, l’état de crise, permanent est la Constitution véritable dont le seul gardien est le président, la démocratie est en vacances.

François Hollande veut « déchoir de sa nationalité un individu condamné pour un acte terroriste même s’il est né Français », à condition qu’il dispose d’une autre nationalité –et « pouvoir interdire à un binational de revenir sur le territoire ». Il veut aussi expulser« plus rapidement » les étrangers présentant une menace grave. Il ne s’est pas expliqué sur les conséquences de telles mesures : les déchus et autres dangereux seront-ils torturés dans les pays d’accueil ? Remis aux wilayas daechites ? Identifiés comme déchets permanents sur les passeports biométriques ? Il a refusé de s’opposer à la proposition émise par Nicolas Sarkozy de placer en résidence surveillée toutes les personnes signalées par une « fiche S », soit 11 000 personnes sur le territoire et un nombre certain de personnes qui ne sont islamistes ni de près, ni de loin. C’est donc le premier pas vers une criminalisation possible de toute désobéissance civile.

Enfin, 5 000 emplois supplémentaires de policiers et de gendarmes seront créés d’ici deux ans – ce qui porte le total d’embauches dans ces deux secteurs à 10 000 sur le quinquennat. 2 500 postes vont également être créés dans la justice, notamment dans l’administration pénitentiaire. Les baisses d’effectifs prévues dans l’armée seront annulées jusqu’en 2019. Il s’en suit que forces de maintien du désordre établi et forces armées sont confondues dans un même continuum parcouru par l’œil panoptique et planétaire.

Mediapart / BAM


Responses

  1. 5000 en plus du recrutement normal ou embellissement de la normalité ?

    • Je pencherai pour la 2ème branche de l’alternative

      • Evidence absolue, les structures de formation ne peuvent plus en absorber plus.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :