Publié par : Memento Mouloud | décembre 12, 2015

Dazibaos au gré du vent

Moi pour mes études, je me suis inscrite en région centre

Si non caste tamen caute

Un aphoriste plante des clous

L’instinct est le dépôt du raisonnement

Des analphabètes monétaires

Who paid the piper

Romantique et totalement addictif

Odio Humanis generis

Clap your hands

Io mi voglio divertir

Essayer encore rater encore rater mieux

Rien ne peut se substituer à une vie humaine

Mangerbouger

Tout médiatique est remplaçable

In search of incredible

Geox respire

Encore un nom à paresser dehors

Vous n’auriez pas un petit euro pour que je mange un grec

40 % d’admis

Tous les jours une chance de gagner

Ma carte bleue m’est plus proche que tes lèvres

Be happy Be simplet

Tu peux car tu dois

Tu dois car tu peux

Tu ne peux pas donc tu ne dois pas

Jouis, toute infraction à cette injonction sera sévèrement punie

Un droit n’est pas une permission

Seule la force arrête la force

Dieu est l’objet infini du désir, la promesse

Contrat personnalisé

Ce back-room est éclairé par Led

Attentifs ensemble

Le deux fois crucifié où le trouver dans l’histoire ?

I cannot make it cohere

Les abeilles cueillent la lumière

Supprimant en sa chair la haine

Interdiction de nourrir les pigeons sous peine de poursuite

Exitiabilis superstitio

Pour appeler le chef de station

Sang, sexe et coups bas, une école presque normale

7 consignes à respecter

être libre c’est exercer ses pouvoirs

l’énergie ne peut être créée ou détruite, elle change de forme

La liberté a du bon

Il faut veiller à ne pas trop instruire

Plus frais, moins cher

Vous emprunterez de nouvelles portes

Qui jamais ne manque à l’appel s’attire le mépris

L’histoire du terrorisme est éducative

L’injonction d’être à la fois Z et non-Z

Un manteau pendu à une patère

Toute spiritualité est hypocrite

Pour Dieu l’expérience n’existe pas

Le monde se divise en deux : ceux qui ont besoin de tenir et les rentiers

Pour réussir les concours sciences-po

Ils souffraient d’une inquiétude diffuse, ils ne dormaient plus

Regardez l’avenir avec confiance

Ne mets pas tes mains sur les portes

L’individu est le lieu géométrique de toutes les faiblesses

Le plus grand choix du web

Le tableau de distribution commande le circuit électrique

E vei jausen lo jorn qu’esper denan

La Chose sociale a mille yeux

Génétiquement parlant, l’homme est presque une mouche

Nel mezzo del cammin di nostra vita

Tu risques de te faire pincer très fort

le sacrifice de soi est l’immondice de toute morale

La révolution fut un rêve de pierre

Le secret déconnecte le singulier et le collectif

Pas de compromis

Cauchemars sur mesure

Dieu crée ses propres objets

Contra vim mortis non est medicamen

Mortui non mordent

Ein Kompelle

Rejoignez la manière basse de penser

Taille dans le vif

Vous pouvez également composer un numéro d’urgence

J’ai trouvé le moyen le plus économique  pour m’envoyer en l’air

Pour arrêter de fumer faîtes-vous aider

Omnium Odium

L’animal est mieux équipé pour vivre

C’est pas l’euro qui fait augmenter le prix de ta baguette mais la pression démographique mondiale

Vénus après le vin, c’est du feu sur du feu

La Vème République c’est Salente sur Seine

Avant que la planète ne meure les êtres avaient cessé de parler

Un peine à jouir est un branleur ignorant le point g

Le christianisme est un exil permanent dans le monde

Culpa lata dolo aequiparatur

Le système financier américain est réellement insolvable

Nous saurons toujours où vous êtes et où vous allez

Meglio un amico che cento parenti, pure ricchi e potenti

Il ne faut juger de notre heur qu’après la mort

Métro, boulot, fourneaux

Leur égalité, nous rendre indiscernables

Déjà 150 000 lecteurs

 Le phénomène gravity enfin dans vos chiottes

Hollande en montagne

 Pascesoir

On peut tous avoir des superpouvoirs

12 meetings 3 pays

On peut être élu et garder l’os à moëlle

Dolo malo agit

Calzedonia le suicide de la société

Le christianisme est une lubie

Je range la culture dans ma poche

Never Mind Superman

Cum fide agit

La prison reste ouverte pendant les travaux

Donnez pour ma survie

La poésie est la clairière de l’ennui, son retrait

La technique n’est pas une question de prix

Ni Comte, ni Sponville

Homo liber

Etant donné que je suis sans domicile fixe

Vincent Niclo dans le rôle de la bête

La musique, c’est ce qui unifie

Vous verrez les vieux sous un autre jour

Paralogismes, contrevérités, allusions cachées

Travail ou loisirs, à eux de choisir

Les riches ne meurent jamais

Des chevaux de frise de livres et d’incompréhension mutuelle

On enterre beaucoup de belles choses dans la boue qui a les serties

Une guerre entre un acheteur et un vendeur n’est pas profitable

Salsa l’eau

Les animaux sauvages s’installent à Paris

Chez vous partout dans le monde

Le choix ne s’opère qu’à partir de l’incertitude

La TVA peut aller se faire cuire un oeuf


Responses

  1. « La prison reste ouverte pendant les travaux »
    J’adore !
    J’aime beaucoup aussi, mais pour d’autres raisons plus sérieuses : « un droit n’est pas une permission » (et vice-vertu, du reste). L’antique conflit de la justice et de la tolérance.
    Enfin, si les 150000 lecteurs sont les vôtres, alors félicitations, hold on et merci pour eux.
    Bien à vous

    • Merci Martin-Lothar je l’aime aussi ce dazibao sur la prison ; pour les 150 mille, j’avais happé un slogan


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :