Publié par : Memento Mouloud | février 5, 2016

Une France nihiliste de droite

La France possède quatre partis de droite : le FN, les républicains, l’UDI, le parti socialiste, ce qui fait beaucoup pour un seul pays. La gauche n’est même plus laminée, elle est en voie de disparition parlementaire, ce qui ne veut pas dire qu’elle a disparu intellectuellement, encore moins qu’elle n’a aucun avenir parce que l’avenir ne se détermine, et encore, que sur un horizon n+1.

Donc la France est de droite si bien que le FN ne pourra jamais s’emparer seul du pouvoir, il lui faudra composer. Et si le FN entend composer, il lui faudra se rallier au libéralisme réellement existant. C’est-à-dire choisir la voie Marion plutôt que la voie Marine. Le FN sera donc un parti libéral-racialiste ce qui ne le distinguera guère, sinon en terme de notabilités, d’une partie des républicains.

Le PS prépare un régime dont la constante sera l’exception. C’est un phénomène politique assez singulier d’observer des parlementaires achevant la forme démocratique de gouvernement en justifiant leur attentat par d’autres attentats. C’est donc comme porte-parole et tuteur des victimes que les parlementaires s’apprêtent à enterrer les garanties constitutionnelles d’un régime hideux mais à tout prendre moins hideux que tous les autres. Comme l’avait vu Debord, ces gens sont tellement à court qu’ils entendent qu’on les juge sur leurs ennemis, pas sur leurs actes.

Les socialistes comme les démo-chrétiens de l’UDI se sont ralliés à une sorte de spéculation par le bas. Le capitalisme est sans doute un dispositif obscène qui flatte ce que saint Augustin appelait les concupiscences mais c’est le plus efficace des dispositifs qui se sont succédé dans le flux de l’Histoire. Le problème c’est qu’il engendre une sorte de guerre économique qui se complète de guerres ou d’opérations de police qui n’ont qu’un vernis économique. Des tas de types au rebus continueront de lever des étendards et de tirer dans le tas parce qu’ils ne verront pas d’autres solutions à ce mélange de dégoût et de pessimisme qui plane sur la réalité de notre temps. Des tas d’autres types continueront à s’enrôler au nom d’un impératif néo-kantien pour défendre les patrimoines acquis. Dans les faits ces tas d’autres types joueront les éboueurs tandis que la fête continuera au loin.

Depuis 40 ans, les équipes gouvernantes ont échoué dans leur mission de donner une direction à une société qui en a besoin. Ils ont donc testé le fanal obscur du progressisme puis du libéralisme. Les équipes se rallient désormais au triptyque sécurité-patrimoine-évaluation annonçant une ère d’inefficacité accrue.

Incapables de juguler le chômage, d’inverser le processus de précarisation des conditions réelles d’existence ou de rupture rationnelle avec les traditions en miettes et littéralement terrassées, les équipes continuent à marcher à l’aveugle conduisant les sociétés dont elles ont la charge non pas vers la catastrophe mais vers la perpétuation de l’hystérie et du dégoût.

Le problème n’est donc pas la droite puisque de Gaulle ou Pompidou ont démontré qu’ils étaient capables de fixer une direction et de s’y tenir alors que la gauche française (et j’insiste bien sur le prédicat de française) a toujours été incapable de ne pas se renier en cours de route mais bien celui d’une ingénierie défaillante et hors de ses gonds dont la nullité et la corruption affligeantes ne sont même pas la marque de la Bête mais celle de la bêtise devenue reine de l’hexagone.


Responses

  1. 1ère erreur « la vronze a 4 partis de droite,ce qui fait beaucoup »
    j’ai toujours pensé qu’en vronze , de tous les partis zosialistes , un seul était assez gonflé pour en arborer le nom dans sa raison zosiale , les autres ne peuvent pas, le nom est déjà pris

    2ème erreur ; « être jugé sur ses ennemis et pas sur ses actes »
    hé bien, c’est pas mal vu , sauf qu’on ne choisit pas ses ennemis, ce sont eux qui nous choisissent…et que le ps a beau tenter de nous imposer le fn comme ennemi commun , c’est l’islam que le commun de la populace voit….peut être à raison , allez savoir , les gens sont tellement cons….

    3ème erreur ; »la gauche vronzaise ( j’entend bien que vous y insistez) a toujours été incapable de ne pas se renier en cours de route »….erreur , la caractéristique de la gauche , comme celle de la droite , comme celle de la république , c’est le reniement
    ho , c’est pour des raisons très nobles et hautes, pour des raisons on ne peut plus raisonnables !
    par exemple pour « ne pas faillir sur les valeurs républiconnes » , mais que sont ces valeurs? personne, je dit bien personne, n’a jamais été foutu de me les énoncer ….hormis la fade devise , bête à bouffer de la pine par paquet de douze « liberté égalité fraternité » , personne n’est libre, personne n’est fraternel, et vous savez ce qu’on peut penser de l’utilisation quasi apotropaïque du terme « égalité » et de ses variantes ( « inégalités » , les inégalités n’ont jamais été aussi importantes en vronze….et lorsqu’on prouve que c’est faux , on ajoute « et dans le monde » puis on forge le terme « d’inégalités climatiques » qui est renversant …..ben oui, il fait chaud en afwique, il fait froid aux pôles …..)
    reniement donc consubstantiel au terme politique ou république aussi bien qu’à ses enfants chéris , droite et gauche….par perte des termes honneur, déshonneur et responsabilité
    j’ignore si l’on prête encore serment sur l’honneur au tribunal , mais il y a vilaine lurette que plus aucun homme politique ne s’est suicidé pour une question d’honneur si l’on excepte le guignol tourangeau d’il y a 18 mois
    je pourrais vous en faire des tartines là dessus , mais c’est l’heure de fermer les volets, y a une tempête de noroît qui se lève et ça va souffler toute la nuit !

    • 1/ Je n’entends rien à votre définition du socialisme, Kobus, donnez-la-moi je vous répondrai
      2/ Le FN n’est l’ennemi parlementaire de personne, c’est un partenaire, un peu comme les salafistes du Qatar ou d’Arabie Saoudite, en revanche répondre à la question qui est l’ennemi devient très compliqué à cerner par les temps qui courent. Est-ce que l’Etat désigne comme tel, les islamistes radicaux ? Les jeunes « radicalisés » ? les « irrécupérables » ? Les « roms » qui ne sont pas comme nous (Manuel dixit) ? Les syndicalistes qui déchirent des chemises ?
      3/ Egalité et Liberté se définissent ou plutôt se définissaient très bien, c’étaient des concepts juridiques inscrits dans la déclaration des droits de l’Homme, rien de plus (des fétiches si vous voulez mais des fétiches nécessaires). Nos législateurs y ont ajouté la parité, l’antiracisme, l’arsenal anti-discrimination, la notion de minorité visible et dès lors tout s’est disloqué parce que tout peut y être inscrit puisqu’en touchant les fétiches on en ajoute d’autres, on ne leur donne pas plus de consistance. Pour la fraternité c’est un vague idéal rousseauiste régulateur, l’épreuve de la compassion et l’exercice d’une vertu (doit-on soulager le souffrant local ou lointain ? Comment ? La vertu s’impose-t-elle par la Terreur, l’éducation, les fêtes, les 3, les 2 ? etc.).
      Après le noroît, viendra la calme sur la rade, Kobus

      • il n’y a aucune définition du zosialisme
        enfin, personne ne m’en a donné
        et ça fait longtemps que je la réclame
        à peu près aussi longtemps que la définition des valeurs de la république ( l’avaleur n’attend pas le nombre des années )
        dans ce que l’on comprend du fonctionnement des partis politrouks à la vronzaise, il n’y a nulle part de référence à un quelconque messie Hallemand barbu du siècle encore avant , porteur d’hémorroïdes ( les bourgeois de Trêves se souviendront de mes hémorroïdes , disait il en quittant cette ville ingrate )
        c’est , à l’usage , une forme de redistribution étatique qui comme dans les évangiles , sous entend que charité bien ordonnée commence par soi même
        tous les partis politiques vronzais sont donc zosialistes
        sans le dire bien sûr
        et un seul fait figurer en toutes lettres le mot zosialist sur son logo…avec un poing tenant une rose qui tend à ressembler à un fist en gestation dans un anus en chou fleur , les hémorroïdes de marx , on y revient toujours…

        pour l’ennemi, je maintiens que manu el blanco s’est inventé le fn comme ennemi , tout le monde l’a fait avant lui, mais il a un certain talent dans l’hystérisation, le petit catalan….ça , la transpi qui lui mouille la chemise et lui souligne les tétous , et la main tremblante…ce sera un incontournable , il faudra aussi penser à la bave aux lèvres…..

        par contre , les syndicalistes arracheurs de chemise, je trouve ça assez farce ….avec le recul, bien sûr……ce qui m’a chagriné dans cette affaire , c’est qu’on n’a pas vu les piercings mamelonnaires du drh , ni ses tatouages….

      • Si on définit le socialisme, Kobus, comme l’idée selon laquelle l’Etat doit piloter la société du bien-être pour tous, on voit bien qu’il n’y a plus aucun parti socialiste à l’exception des débris divers de la gauche de la gauche qui n’ont même plus d’appareil à proprement parler.

        Manouel a visé juste en définissant le FN comme un parti de guerre civile (je ne dis pas que c’est le cas, j’affirme qu’il a rencontré sur cet énoncé la majorité de l’opinion), il a donc réaffirmé l’identité de son parti, un parti de concorde civile. En résumé il fait le travail dont Juppé tirera les bénéfices.

        Un côté carnaval, c’est ce qui reste de la lutte des classes quand elle se manifeste

      • pour l’égalité , convenez que ce terme valise et toutes les forgeries qui en découlent sont d’un emploi tant tellement quotidien, en dépit du bon sens, d’un usage tant tellement répétitif , Hobsessionnel , que ça ne veut plus rien dire
        si ça a voulu dire quelque chose un jour, bien sûr

        vous aviez raison, le calme est revenu , plein d’étoiles au ciel, si les intelligences qui prétendent nous gouverner nous lâchaient la grappe, ça pourrait être bien

      • Si, ça voulait dire que les statuts de feu l’Ancien régime étaient abolis, pour le reste…

      • de temps en temps , pour détourner l’attention des malheureux-euses à qui je fait un geste de biopsie sous écho ou sous scanner , il m’arrive de leur décrire le matos que je leur insère dans le corps

        rassurez vous , c’est sous anesthésie locale et pour les trucs les plus rudes ( foie , poumon , os ) il y a une sédation avec morphine et toul’merdier y afférent

        or donc , je leur dit « c’est comme un pistolet ou bien oune fousile….à un coup, comme le lebel de mon papi ( c’est pas vrai , y avait un magasin genre winchester en dessous , je crois me souvenir qu’on pouvait en coller 8 dedans , à la queue leu leu …mais le ressort qui les repoussait grippait un peu )….vous n’utilez pas d’armes à feu? vous ne chassez pas? »

        comme ils-elles sont un peu dans l’pâté , certains me répondent « heu oui » ou « heu non »

        j’y vais de ma question qui tue
        « vous devriez….. la chasse , le droit de chasse est un acquis de la révolution vronzaise , arraché entre autres choses lors de la nuit du 4 août …. »

        je vais vous étonner, là
        pas un-une sur dix n’est au courant
        ou alors ils ont trop les miquettes de ce que je leur fait ?

        et pourtant personne ne se plaint…

      • Vous vous trompez Kobus, c’est la nuit du 4 août qui ne leur évoque rien (une partouze célèbre ? une fête techno ? Un club libertin ?)

      • le côté carnaval du restant de la lutte des classes résiduelle , c’est aux states que ça vient de renaître ( profitez bien de ce petit circonflexe , cadeau ! encore un que bécassine n’aura pas )

        zavez vu comment bernie sanders , ce papi dégarni , a bien maravé sa gueule à la mère clinton ?

        faut dire, la pire suceuse d’amérique…..ils ont eu le mari, ils auraient eu aussi la femme …..criminelle de guerre tout pareille que l’abruti doubeul iou …..celle qui jouissait de voir le lynchage de ghaddafi sur un protable ( made in? les dominions asiatiques où bossent les esclaves du kapitalisme mondial ) , encore une photo qui sentait le pastis comme avait dit michaël assayas ( sous réserves , un philosophe argentin invité en vronze ) en commentant la photo de sarko hilare avec ses conseillers lors de l’arrestation de colonna le meurtrier d’érignac…

        là , vous pourrez louer mon sens de la digression oblique….marx , bernie sanders, clinton, doubeul iou , sarko , érignac…..

        tout y passe

      • Vous commencez par Marx, vous finissez par Erignac, on aurait pu appeler cette séquence le philosophe et le berger

  2. Bonjour Kobus

    « « vous devriez….. la chasse … »

    Bienvenue dans le club, par Saint Hubert »

  3. Avec Sanders, les américains ont leur « podemos » , leur « varoufakis » , et avec Trump leur « non énarque »( ou équivalent, non « Harvard and co »),la « béte des marais » gluante et sensée terrifier.

    A leur manière, ces deux personnages rappellent que la réalité existe..

    • mais quelle réalité?

      la réalité que l’on nous montre un peu comme les ombres de la caverne de platon en disant « attassion , hein ! gaffe à la guerre civile! »?

      ou alors l’autre réalité , ?
      celle que personne n’ose envisager, celle qui stipule que l’homme est pas toujours naturellement bon , affable et urbain ?

      • « celle qui stipule que l’homme est pas toujours naturellement bon , affable et urbain ? »

        C’est bien celà.

        Ce qui est montré ( medias, propagandes diverses) n’est pas la réalité, et même ceux qui veulent tracer un portrait « satanique » des « bêtes sortant des marais » ne devraient pas oublier que celles-ci « existent », et que sans ce « Mal », le « Bien » qu’ils prétendent incarner ne saurait exister.

      • J’irai plus loin Hippocrate, tout le dispositif capitaliste est bâti , entre autres, sur la récupération de forces considérées comme malsaines (l’avidité, la cupidité, la prodigalité, l’avarice, l’envie), tout le dispositif savant de même (la vie considérée comme une agonistique, l’orgueil, la curiosité insatiable, le goût des dispositifs pervers) , idem pour l’artistique (égoïsme forcené, goût pour la dépravation, vampirisme, voyeurisme, perceptions faussées). On pourrait retourner la proposition, ainsi la guerre demande la solidarité et l’altruisme : l’amour immodéré des enfants conduit à la pédophilie ou à la manipulation psychique de leur développement ; la recherche d’une égalité réelle à une tyrannie multipliée, etc.

      • ha…..dans le monde étouffant qu’on appelle de nos voeux , enfin, pas les miens , dans ce monde étouffant donc, les notions anciennes , même simplistes , du bien et du mal , doivent céder devant le bien et c’est tout

        le bien et rien d’autre

        c’est d’ailleurs pour ça que notre zosiété en tombe sur le cul lorsque certains sortent du cadre,lorsqu’ils se mettent directement hors du bien comme on disait autrefois hors la loi

        voilà , le bien , c’est la loi , la loâ , tout le reste est hors la loi

        sauf qu’auparavant , « hors la loi » se traduisait par « pendu haut et court »…

      • Une réalité simple Kobus. Qu’est-ce que dit Manolito sinon laissez-nous faire et éteignez la lumière on se charge de vos rêves et de vos cauchemars

    • C’est très intéressant d’ailleurs que ce duo. Bernie est typiquement un scholar américain, il en a le port, les goûts, le discours, il se dit socialiste et les américains entendent communauté, ce qu’il y a de commun entre types honnêtes ; Trump est perçu comme un homme libre et riche parce que libre (pas le contraire) il s’attife d’une perruque, il exhibe une potiche comme femme, il regarde le monde d’un œil distrait et ne prétend que tout est si compliqué qu’il faut se dépêcher de ne rien toucher, ce sont deux exemples de réussite dans le goût des américains dont la France a peur parce qu’elle méprise le premier et n’envisage même pas l’existence sérieuse du second (sinon dans les films d’Audiard)

      • pas certain que les fransouzes méprisent bernie sanders…ils auraient plutôt tendance à mépriser ou à haïr trump
        sa moumoute , sa face vultueuse …
        mais ils lui envient ses bombasses , toutes en jambes et en tétasses

      • Avec son côté bourrin Mel Brooks avait mis en scène ce petit travers dans la folle histoire du monde : https://www.youtube.com/watch?v=pAgaqQbFdoY


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :