Publié par : Memento Mouloud | mars 14, 2016

Sortir de l’UE : une impossibilité électorale

53 % des français sondés désirent un referendum sur la sortie de l’Union Européenne. Tous ne sont pas, selon les étiquettes usuelles, eurosceptiques. Ils prétendent, juste, exercer leur droit à l’autodétermination confisqué par nos histrions délégués dont 90 % réclament le renouvellement automatique de l’adhésion au rhizome.

30 % des mêmes sondés désirent un gouvernement fédéral, une fuite en avant dans une sorte de Cacanie dont le double bien réel qui siège à Francfort et à Bruxelles a réussi à transformer la Grèce en terre de désolation et de perdition, un camp pour pauvres du bout du monde.

C’est le parti des francosceptiques, ceux pour qui la France a disparu et ne désigne, ne connote et n’actualise plus rien. Seulement les francosceptiques de notre temps ne vivent pas en exil, ne prennent pas une autre nationalité ou ne brûlent pas leur passeport, ils prennent une option sur la grande entreprise de l’advenue sans frontières du Bien et de l’esprit d’initiative où il n’y aura plus de classes mais une économie collaborative et des offres de service distillées en volapuk anglo-autochtone.

Les partis sont donc disposés sur l’échiquier, le premier n’aura aucun représentant sinon une caricature plus ou moins raciste appelant à bouter l’étranger et le cosmopolite hors les murs de la famille élargie et fantasmée. Le second rassemblera, avec 30 % d’adhérents au maximum, 80 % des voix. Il témoignera une énième fois de l’arnaque électorale où les urnes sont, en effet, un piège à cons et même à gens intelligents.

L’avenir est donc écrit d’avance, la France choisira l’approfondissement du sentier européen, la Cacanie rêvée avec ses belles avenues et ses portraits d’étudiants et d’hommes d’affaires hilares dont l’humour inconsistant choisira de ne pas froisser les minorités et de ne pas offenser le plombier polonais s’il affiche un tarif inférieur à 4 euros de l’heure.


Responses

  1. Ca devient aberrant car même en rejetant l’ « Europe », les mecs demandent quelqu’un qui les tiens en laisse.
    C’est vraiment désespérant. Quand vous poussez les inconnus sur certains sujets -terrorisme, port d’arme, avortement-, vous avez un recul dans le consensuel, une fermeture, qui ferait rougir une huitre.
    Une récitation du progressisme contemporain, le catéchisme moderne.

    • Pas toujours….
      Les pauvres gusses pensent peut-être que vous êtes un provoc’?
      Ça arrive, hein c’est pas infamant

    • Je suis assez d’accord avec Kobus, les langues de bois font désormais l’essentiel des échanges ou comme on disait du commerce entre les français, surtout ne pas se mouiller c’est le mot d’ordre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :