Publié par : Memento Mouloud | avril 25, 2017

Retour vers le futur : le come-back de la Troisième Force

C’était en 1951, les américains et leurs séides hexagonaux ne savaient comment endiguer le double étau communiste et gaulliste, ils en vinrent donc à inventer une alliance et une loi électorale. Du côté de l’alliance, celle-ci s’étendait des socialistes à la droite conservatrice. Du côté de la loi, on trafiqua un peu et on en vint aux apparentements. La prime allait au gagnant et les partis « américains » touchèrent le jackpot parlementaire en étant minoritaire dans le pays. C’était une manière de ressusciter l’opposition maurrassienne entre pays légal et pays réel. Les méchantes langues parlaient de système. La gauche entrait dans une opposition dont elle ne sortit réellement qu’en 1981. On crut les gaullistes morts. Ils allaient renaître en 1958.

Macron n’est donc pas une nouveauté. Disons qu’il incarne un JJSS d’aujourd’hui à qui ne manque qu’une Françoise Giroud. Pour ce qui est de l’Express, la plateforme s’est étendue. Il existe désormais des Express de gauche, du centre, de droite, il en existe sur différents supports, sur la Toile, les portables, partout où la pensée trépasse en 32 signes et quelques algorithmes.

Plus besoin de grand frère américain, l’UE y supplée. Juncker comme Merkel appellent à voter Macron, à consolider le processus, à le rendre illimité, éternel, sempiternellement en construction.

Du côté de la gauche, nous savions qu’il était inutile qu’une Union soviétique existe. La gauche inventera encore et toujours mille paradis imaginaires où des rois découronnés agenceront des fêtes éternelles où il sera question de luttes et de rêves entre citoyens multicolores et réconciliés. Des lieux dépourvus de Mal, des lieux lisses comme une chambre de crématorium ou un asile de fin de vie.

Macron se contente d’être en marche, au bord de l’infini du capital embrasé.

La droite conservatrice jouera au dernier français dans son asile catholique, ultime rempart ou camp des saints en attente d’un homme. La droite conservatrice est une somme de grenouilles qui ont soif et ne savent plus chanter.

Reste la famille bancale, mi-légitimiste, mi-bonapartiste, la France des Le Pen. Une France métissée aussi depuis que les outre-mers votent pour elle et que les intra-marins la rejoignent. La Télévision continue de produire des femmes d’un quintal à la marmaille exsangue  et des ouvriers mutiques comme parangons du vote frontiste mais ça ne prend plus.

Macron dispose des assis mais ils dansent, derviches décravatés de la réussite en sautoir, faiseurs ou mailleurs, araignées des réseaux qui vibrent d’innovations à prendre et à laisser.

Il faudrait un roi, une noblesse, une prêtrise pour s’opposer au règne de l’argent, tout le monde le sait mais les fadaises ont toujours cours. Des gens qui sont incapables de maintenir une famille vous expliquent doctement qu’ils ont la clé de l’avenir ; ils fabriquent leur petit empire de mille ans, leur Raum portatif, cet espace lisse qu’ils tracent depuis le seuil de leur ordinateur. Ils simulent dans un monde aux abois.

Extension du domaine du nombril.

La France vote Macron ou le Pen ou Trucmuche mais le roi Vermeil attend encore aux abords du cygne noir qui n’en finit pas de se consumer. La France reviendra c’est sûr, mais ce sera après-demain. Comme la quatrième République n’en finissait jamais de régler la question coloniale, celle-ci n’en finit pas de se mélanger les pinceaux avec la question musulmane. A une même question mondiale, la France légale répond aphone : c’est la faute aux zyslamistes, les beaux jours reviendront.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :