Publié par : Memento Mouloud | mai 6, 2017

Marine et son peuple

Marine rit de son rire fasciste, de son rictus persifleur, Marine découvre ses atours, le jeune homme la fixe, filé de mépris, arrogant, désarçonné, il se demande si elle boit, si elle ne serait pas épileptique. Marine a menti, elle ment, elle mentira, pas grave, les autres aussi mentent, pas grave la vérité n’existe plus, il ne reste que la châtelaine qui prend dans ses bras une ouvrière qui rosit et qui n’aime pas le jeune homme trop propre, trop altier, le jeune homme qui parle si bien et ne fait rien pour eux, le jeune homme de chez Rothschild, de chez l’ENA, de chez Ricoeur, le jeune homme qui lit, qui lisse. Le jeune homme dont on peut dire il est le plus intelligent mais il ne fera rien pour nous. En effet, le monde ne fait jamais rien pour nous. Marine cajole, Marine nous aidera, Marine nous aime, nous aimera, le monde est méchant, le monde ne nous aime pas, le monde nous renvoie à la casse, le monde est plein de mauvaises gens, le monde est plein de riches et de basanés, le monde n’est ni tout blanc, ni tout gentil, le monde est comme le cirque de Ruquier et l’ouvrière ne sera même pas là pour la claque. L’ouvrière a Marine, elle n’a plus les morts derrière elle et l’ange qui balaie de ses ailes les drapeaux rouges et noirs de la Révolution engloutie, de la Révolution sanglante, de la Révolution fière et vociférante, de la Révolution et son fusil mâché, de la Révolution qui tient l’usine sous séquestre et renvoie le patron à ses écus, l’ouvrière a Marine et pour le jeune homme, ce sera un trou, ce sera les œufs et la farine, ce sera la haine indifférente et impuissante, ce sera un pet de l’esprit. L’ouvrière conservera son selfie, elle le tiendra dans la salle à manger, elle se regardera dans les bras de la châtelaine et elle pleurera.


Responses

  1. disons que marine, c’est, après sarko , celle que l’on aimera détester

    celle que l’on adorera détester

    je me souviens que pendant le pentanat agité de sarko, fleurissaient des affichettes de l’extrème gauche avec la trogne de not’ prézident ,grimaçant et la légende « une gueule qu’on aimerait écraser à coup de tatane »

    et encore avant « le journal qui énerve seillière »

    • Cette femme est nulle, Kobus Nulle et nocive. Les ouvriers vont découvrir deux choses : se fier à un tocard est une impasse ; se présenter en victime et agir de même conduit à la défaite et au mépris de soi. Marine ne sera pas détestée mais confiée aux poubelles de la post-histoire comme tous les Le Pen

      • j’ai jamais prétendu qu’elle n’était pas nulle

        trouvez moi seulement un homme politik qui soit autre chose que nul , nocif ou tocard , dans le pannel proposé ces jours ci ou les précédents

        un seul !

        voyez ,défi fastoche à relever, j’aurais dit « une poignée » vous auriez pu penser à quelque chose d’impossible à relever

        molleglande? l’homme qui a marié les paydays en laissant prospérer le chômisme ? restons sérieux , hein

        juppé ? le droit dans ses bottes qui se prostipute à l’envahisseur , celui qui ,au sortir des grêves qui ont émaillé son matignonat ( gentil néologisme qui signifie « le temps qu’il glandait à matignasse » , je vous l’offre ) , humilié par chirac qui avait tranché en faveur de blondel , le même juppé donc avait déclaré « vouloir inscrire les zervizes publiks à la vronzaise dans la konstituzion » ( services publics dont on reconnaît la faible efficacité , le coût prohibitif et l’inutilité proverbiale )

        sarko? hum, rien d’autre?

        chirac? pareil

      • Les français ont tranché Kobus, ils ont établi une première hiérarchie

      • même Marion ? 🙂

      • Tous, Daredevil, tous. Je vis en terre frontiste, ici ce n’est pas Paris où le FN atteint avec peine 10 % des voix, ici le FN triomphe à Marseillan avec 55 % des voix, à Agde avec le même score, à Frontignan, idem. Les Le Pen légitiment l’idée qu’un être humain peut ne pas avoir de droits, ou si vous préférez un autre langage qu’on peut le traiter selon son bon plaisir, que la France, c’est le patrimoine, le sang, l’apéro et la vulgarité et seulement cela, que la Sécu doit être débranchée, que tout le monde a son petit YAKA et son très grand FAUKON, le programme réunit l’artisan, le viticulteur, le gitan, l’arabe anti-arabe et le chômeur qui voudrait se réserver les allocs, le dénominateur commun c’est la vitupération grossière et l’absence de pensée

      • Ah oui, je ne savais pas. Je vois ça de loin. Sur Paris, c’est une toute autre histoire.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :