Publié par : Memento Mouloud | mai 19, 2017

Macron ou le complot permanent : une rhétorique

Il n’y a aucun doute sur la matrice anti-macronienne d’une grande partie de la droite française qui va de l’UDI à la dextre du frontisme. Cette matrice est contre-révolutionnaire et elle tient sa rhétorique d’Edmund Burke. En fonction de ses cibles, elle épouse la forme et/ou le contenu de l’antisémitisme, la morphologie idéologique d’un néo-nationalisme organiciste enfin les éléments d’un libéralisme élitaire pour lequel une fausse élite a pris la place de la « bonne » élite française façonnée par l’Histoire, bonne élite qu’on pourrait réduire à quatre noms : Henry de Lesquen, Jean-Yves le Gallou, Laurent Wauquiez, Renaud Camus ou Wallerand de Saint Just.

Ainsi, on insiste sur le passage de Macron auprès de la banque Rothschild, si bien que si Macron n’est pas juif lui-même, il est tout de même enjuivé, membre de ce club mondialiste qui prend de biais et comme par derrière la fédération chrétienne des pays civilisés pour la désarticuler, la détruire et l’offrir à l’assaut final des puissances barbares, asiatiques  et musulmanes, les africains comptant pour rien.

A cette manigance du ghetto, cette cinquième colonne de la Finance internationale s’adjoint le projet Eurabia ou le grand remplacement, cette submersion des peuples autochtones européens dont le point final se traduirait par leur disparition dans le métissage généralisé ou le grand massacre des derniers mohicans comme en témoigneraient les attentats en Europe. Or une telle apocalypse ne peut se produire sans un intense travail de décervelage culturel, une sorte de conquête gramciste des esprits.

Or le parti organique du grand projet subversif du complot qui promeut le mariage homosexuel, la présence afro-musulmane en Europe, le multiculturalisme et autres cavaliers de l’orage en cours se recrute parmi une horde d’intellectuels sans patrie, déracinés, hors-sol, subventionnés par l’Europe ou l’administration, une merdiacratie de journalopes et de pseudo-intellectuels dont le but serait l’effacement de la civilisation occidentale chrétienne dont les anti-corps seraient en perdition ou tenteraient de se recomposer sur des forums 18-25 ans de jeux en ligne tissés de bras d’honneur à tout ce qui est défini comme correct dans les manuels d’éducation morale et civique.

Cette rhétorique de la droite d’opposition aura bien sûr des variantes. On insistera un peu plus ici sur le totalitarisme islamique, là sur le complot du ghetto, ailleurs sur la dette publique abyssale, plus loin sur la théorie dite du genre, quelque part sur le socialisme d’État et son armée d’assistés, on se battra sur des nuances et des détails, on invitera le colonialisme à la fête et l’inégalité des races, l’ethno-différentialisme et le dernier guerrier prométhéen d’Hyperborée, l’entrepreneur en projets riscophiles et son ennemi le syndicalisme CGT à moustaches mais la matrice restera en place : Le Grand Ghetto, les intellectuels critiques et la Taverne des Barbares menacent, la civilisation occidentale est à l’agonie, debout les morts et show no mercy.


Responses

  1. pour ce qui est de ne montrer aucune pitié , ça oui , vous pouvez y compter

    et même , on ne fera aucune sommation

    y en a-t-il eu en face ? à l’évidence,non

    • Pas d’inquiétude kobus, macron y pourvoit. Il choisit ses journalistes, place trois droitards de choc au gouvernement dont un à l’éducation et deux autres à la direction du trésor, une anthroposophe à la culture et il passe pour un type de gauche, c’est une blague, non ?

  2. Bonjour Memento,

    Ces thèses « complotistes » me paraissent bien plus validées par l’observation et la réflexion que le réchauffement climatique…

    • Je ne crois pas qu’on puisse mettre en parallèle la matrice contre-révolutionnaire ou néo-fasciste qui ne mène à rien sinon au désastre ou au repli hors du monde et les modèles de simulation sur le « réchauffement climatique » Ag. De la première matrice, on ne tire absolument rien, des autres on tire des modèles heuristiques qui finiront par aboutir à une théorie du climat qui tient la route

  3. La droite ne pense plus, si elle a jamais pensé, d’ailleurs. Elle ne fait que défendre, elle défend de moins en moins de choses, et de moins en moins bien. Tout est bon pour parler de tout, mais à condition de remplacer les choses simples par des mots semi-creux : genre l’ « identité » (débat sans fin sur le contenu que recouvre la notion, toute le monde voit pointer du racisme derrière (à tort ou à raison, là n’est pas la question). Pourquoi ne pas parler de « communauté politique », tout simplement ? Du peuple français, de ses coutumes, du régime politique qui est le nôtre. Pourquoi ne pas dire que nous visons le bien commun, au lieu de « défendre » ceci et cela ? Autre cas emblématique : pourquoi est-on obligé d’être « libéral » (mais non libertaire, attention, « conservatisme » oblige), ou anti-libéral ? N’est-on pas capable de penser au-delà et en deçà du lieu où se situent ces idéologies du 19eme siècle ?

    • pourquoi est on incapable de penser en dehors des clous , en dehors des bornes fixées autour de ces idéologies du 19ème siècle?

      parce qu’on se laisse imposer ces bornes

      pas plus ,pas moins

      et qui nous impose ces bornes?

      hé bien la cléricature journalistique et la cléricature universitaire , genre zoziologie et zienzes molles

      d’ailleurs , il est patent que les journalistes soient , avec les magistrats , la seule profession qui n’admette aucune mise en examen, aucune remise en question , quelles que soient les énormités , les contre sens , les Habsurdités qu’elle(s) profère(nt)

      y a-t-il eu une sanction pour un magistrat instructeur après l’affaire d’Outreau?
      y a-t-il eu une sanction pour un magistrat instructeur après celle de Bruay-en-Artois ?
      après toutes les cagades politicojudiciaires des différentes mandatures ?

      rien, zéro, que dalle , peau d’zob

      les péquins moyens qui ont été traînés dans la boue par la confrérie journalistiques ont ils obtenu un droit de réponse? ont ils pu , à leur tour , engager des poursuites contre les organes de presse qui leur ont courru sus ?

      allez y , détrompez moi

      bien au contraire, les journalistes et les organes de presse sont défrayés de leurs peines par un abattement zpézial de 5 à 7000 euros et ceci quel que soit leur mode d’exercice
      et la presse papier ,qui est l’autre nom de la publicité intrusive puisqu’elle est constituée de publicité en grande partie, cette presse papier bénéficie d’une aide à la presse écrite , payée par nos impôts , ce qui est une chose , et par la TVA prélevée sur la consommation des prolos , ce qui est un scandale avéré puisque le populo ne lit que rarement la presse écrite , surtout pas libé ni le monde ( les canards locaux , quoiqu’on en dise ne sont pas en déficit )

      lorsque je dit ça à mon aimable voisin , il me rétorque « sous itlaire , y avait pas d’aide à la presse écrite , c’était mieux selon toi? »

      ha, le vieux gimmick républicon….tellement prévisible

      bon, j’étonnerais personne ici en disant que je n’ai confiance ni dans la presse de mon pays , ni dans sa justice

      • D’accord, à ceci près qu’un homme instruit ne doit rien aux journalistes, ni ne peut se dédouaner de son absence de pensée au motif que les merdias tiennent le haut du pavé.

        Ou alors, cela ne fait que confirmer ce que disais, qu’il n’y a pas de penseurs à droite. Il y a des « réactionnaires », qui réagissent à ceci et cela, mais qui ne savent pas trop pourquoi : ça devient alors très épidermique, comme pensée politique…

      • Il suffit de considérer les tirages de Zemmour ou de Sévilla et encore mieux, les succès d’Hanouna ou les audiences de foot, ça donne le ton du common sense actuel

      • réagir implique qu’il doive y avoir , au préalable , une action
        contre laquelle réagir , justement
        que cette action , comme toutes les actions , doit être précédée d’une pensée

        or de quelle action , de quelle pensée , peuvent se targuer les progressistes ( en opposition aux réactionnaires) contre lesquelles pourraient réagir les réactionnaires?

        c’est cette question qui demeure irrésolue

        de quelle action ( aktion en alboche) peuvent se targuer les progressistes?

        aucune

        si

        la marche vers l’embourgeoisement

        regardez, le mariage pour tous?
        l’embourgeoisement à domicile, chacun sa p’tite femme, son p’tit mari , là , sous le coude, impossible à rater, pour passer sa petite vie , dans son p’tit appart’

        pour un peu on penserait à la complainte du pauvre homme que nous raconte cendrars dans « la main coupée »
        « il était un pauvre homme
        dans sa pauvre maison
        baisant sa pauvre femme
        d’une pauvre façon
        dessus son pauvre lit
        avec son pauvre outil
        lui fit un pauvre enfant
        qui vécut pau-auvrement »

        quoi d’autre?
        la dépénalisation du chite?
        pareil
        c’est le port des pantoufles pour aller chercher sa dope
        quand même très petit bourgeois , tout ça
        la dope reléguée au rang de baguette ou de litron de lait ( demi écrémé , pasque le lait entier c’est mauvais pour la santé)

        l’invasion migratoire?
        pareil
        y faut que les zimmigris puissent être des assujettis zoziaux comme nouzautres
        avec des points de retraite , un ulcère et des varices
        alors que merde , ils sont l’avenir de l’humanité , pas vrai?
        que ce sont de grands fauves d’afrique , des caïds , des wallis, des êtres qu’on ne saurait contraindre dans nos limites zoziales bornées et restrictives

        non,non , vous pourrez pas m’ôter de la tête que les conquêtes zoziales et les acquis de la pensée progressiste ne sont qu’une autre face de l’embourgeoisement final qui transforme l’individu en consommateur satisfait et anesthésié

        putain la gerbe….

      • Qu’est-ce que vous entendez par embourgeoisement ? Et si vous entendez par là une certaine recherche du confort, en quoi la précarité populaire produit-elle de grandes choses ou de grands élans. Il me semble que tout le monde recherche la sortie de la précarité parce que tout le monde recherche le bonheur ce qui conduit, vous avez raison. et le plus souvent, à la bêtise mais la bêtise n’est pas due à l’embourgeoisement elle est due au mode de recherche du bonheur et de l’unanimité. Pour ce qui est du mode de vie héroïque, il est intermittent, il n’y a plus qu’à se rabattre sur les modes de vie éthiques ou agonistiques, encore et toujours Jérusalem et/ou Athènes

      • Ce que vous affirmez Kobus, ça vaut pour toutes les professions, non ? Aucun corps constitué ne se remet en cause sous les insultes et les quolibets, il se recroqueville, il creuse des tranchées, il s’abrite derrière les lignes Maginot de la rhétorique, s’il est un peu malin il change la donne pour que tout reste en place (recette Macron de l’énarchie, recette Mélenchon des apparatchiks et militants des gauches, recette Le Pen des néo-fascistes qui voudraient bien que l’Histoire leur tienne une place au chaud), ce qui se lézarde et se fissure on le doit aux artistes, aux scientifiques et à tous ceux qui bricolent dans leur coin des arts de vivre sans mots d’ordre, dès que vous rassemblez vous commencez à mentir

      • par embourgeoisement , je n’entend pas forcement confort ou sortie de la précarité
        j’entend mimétisme conformiste et pression zoziale poussé à outrance

        l’exemple du payday endossant le costard du jeune marié avec son moustachu au coté et en incrustation cette grosse enflure de noël tamère essuyant une larme et susurrant « c’est le plus beau jour de ma vie » alors qu’il venait de les marida 15 ou 17 ans auparavant , cet exemple là est très emblématique

        comme celui de la dope dépénalisée

        c’est le « pasque je le vaut bien et j’y ai droit pasque j’en ai envie » ( j’en ai envie et pas j’en ai besoin)

        c’est par exemple le changement de sexe défrayé par la zéku zoziale , j’ai pas de zguègue , j’ai une cramouille, je veux à tout prix posséder un zguègue , il faut qu’on m’en greffe un , là , tousuite

        vous avez déjà vu une greffe de zguègue?

        passionnant ….ça charcute , ça fistulise, ça sclérose , ça suppure , c’est einstein , enfin franck , enfin franckeinstein , mais en dessous de la ceinture

        c’est aussi l’adoption revendiquée par les paydays et la grossesse médicalement assistée pour les lesbiennes , qui peuvent avoir de gosses , bon gû , elles ont tout ce qui leur faut ( une chatte , un utérus deux ovaires ) mais non, elles supportent pas les hommes , faut pas qu’un couillu leur pénètre la moniche ( et pourtant , 7 gynécos sur 10 dans les centres de fécondation sont des hommes et les gamètes sont bien produites par des mecs, non ? qui s’astiquent de façon tout à fait masculine et patriarcale )

      • Vous savez Kobus, je vois des médicaments contre le cancer qui, visiblement, sont inefficaces être facturés près de 4 mille euros par mois et j’imagine que ce sont pas les plus chers mais à 48 mille euros annuels l’usager (sans évoquer les autres médicaments) sans résultats probants cela me paraît salée comme note. Je vois des circoncisions remboursées par la sécu dans un Etat dit laïc, c’est pas mal non plus. Je pense que l’ensemble des labos type Servier ne verront aucun de leur patron et manager en prison. Je vois un acteur comme Clavier planquer son magot à Malte car il doit sans doute estimer que la bêtise et le mauvais goût des français ont récompensé son immense talent d’histrion, je vois Total qui ne paie aucun impôt sur les bénéfices ou dans le fan-club de Macron Bernard Arnaud menacer de prendre la nationalité belge. Que les lesbiennes penchent pour la version techno de l’immaculée conception ne me dérange pas plus que ça, ce qui n’est pas le cas de la GPA sponsorisée par Pierre Bergé

      • pour les anti cancéreux?
        rappelez moi qui était miniss’ de la santé sous sarko ? une….une phar….une pharma….une pharmacienne! et une cancérologue sous sous ministre sous hollande …..

        cette bouse de clavier…..okkayyy , couzin arnaud …..ce timbre claironnant va poursuivre les fransouzes pendant des décennies

        pour bernard arnault,on évitera la bêtise de dire « casse toi , riche con! » , préférons qu’il reste et qu’il paye

        pour les lesbiennes , les voir tenter de tourner les lois biologiques usuelles , ça me fait marrer

        genre « j’y ai droit pasque j’en ai envie ! »

    • Je vous rejoins Emmanuel mais le XIXème siècle a tenté de penser les modernités à venir, le XXème siècle les a mises en pratique, résultat la droite comme la gauche sont incapables de régler de manière cohérente les idées sur les faits si bien qu’on finit par imposer des mots d’ordre (identité, libéralisme et blabla ou social, universalisme, écologie et le reste)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :