Publié par : Memento Mouloud | juin 12, 2017

Ils ont voté

On ne peut s’étonner que des gens qui pensent et vivent comme des branques, votent comme des cons, c’est dans l’ordre des choses. Macron n’a rien caché de ce qu’il était et de ce qu’étaient ses affidés et soutiens, un monarque et sa cour. Les français ont donc voté comme des grenouilles, ils ont voté ou n’ont pas voté, mais le résultat est le même, pour un roi. Ils ont donc consenti à choisir : ils préfèrent la gratitude à la force, la dépendance aux libertés, le maréchal Ferrand à n’importe quel honnête homme. Ils refont le thatchérisme avec 40 ans de retard parce que les français ont peur, peur d’être pauvres après avoir eu peur d’être fascistes. Les français ont donc voté dans l’urgence et l’urgence interdit toute réflexion. Ils ont voté pour la République girouette, un coup à gauche, un coup à droite, un coup ici, un coup ailleurs, ils ont voté pour ce qui n’est pas et si l’inexistence avait un nom ils auraient voté pour ce nom et tous les autres. Il suffit de comparer les deux derniers votes britanniques aux nôtres pour savoir de quel côté du Channel existe un peuple souverain et un peuple asservi.

D’abord à la grosse Bertha allemande, ensuite au big stick états-unien, pour finir à la ritournelle coranique.

Les français ont donc voté comme opinent les cocottes, avec une grâce un peu vulgaire. Il n’y aura ni troisième tour social, ni quatrième tour ésotérique, il y aura le règne sans partage des notables et des élites. Tout changera pour que rien ne change, on connaît la chanson, on connaît même l’orchestre et ses partitions. L’ennui viendra vite et c’est cela qui tuera Macron et sa clique : l’infatuation, le ridicule et l’ennui. Sûrement pas la révolution ou les clones de Zemmour et lecteurs de Sautarel.


Responses

  1. j’aurais pas mieux dit

    c’est tout de même rageant

    le nez au dessus de la cuvette des chiottes, ils prétendraient que la merde macronique sent bon, on leur pisserait dans la bouche qu’ils soutiendraient mordicus qu’il pleut

    qu’est ce tu veux faire avec un troupeau ( au pluriel « des trous pâles » oui y a des règles de pluriel inversé ) pareil?

    ce sera sans moi

    • Idem, j’ai dit à ma fille. « Mets-toi sérieusement à l’anglais », j’ai négligé la phrase corrélative « ce pays me semble sans avenir »

  2. Ne m’en parlez pas je suis écoeuré

    • Consterné, en effet. Je pense que les 30 % de participation seront atteints au second tour

  3. Peut-être que l’offre politique n’a pas réussi à clairement poser les enjeux. Afflux de clandestins parmi lesquels s’y glissent des terroristes, scalp de la classe moyenne, islamisation, dette gigantesque, qui l’a correctement articulé sans passer pour LE Grand méchant loup ? Personne.

    Les vieux sont partis. Il était temps, adieu Juppé, Sarko, Fillon, NKM (pas encore).

    Il y avait un boulevard pour la droite, ils l’ont fossoyé. Ils ont peur de la gauche. Et le portefeuille compte.

    • Daredevil, la gauche est morte, on ne peut avoir peur d’un spectre. Je ne poserai pas les problèmes comme vous mais qu’est-ce que la droite propose sur la sujétion économique à l’Allemagne, géopolitique aux Etats-Unis, culturelle à l’Islam, sur le désastre de l’école publique, sur celui du système de soins, sur le financement bancaire d’une économie compétitive, sur le renforcement du pouvoir des individus face à l’État et aux communautés, sur le lamentable déclin de la langue française, sur la circulation des savoirs en France même (qui commande d’avoir une élite renouvelée et franco-anglaise de culture), sur l’existence de zones afro-musulmanes quasi-homogènes sur le territoire français, sur l’immigration de 80 % de non-diplômés et l’émigration de bacs+5 ou de gens talentueux, sur le maintien ou non du parc nucléaire, sur l’avenir de l’agriculture, sur la refonte du droit du travail en fonction de l’exposition ou de la protection, face à la concurrence internationale, des secteurs de notre économie, etc. Je crois que la droite est nulle, Daredevil et d’ailleurs y-a-t-il encore une droite ou une gauche quand on ne croit plus à une sortie du capitalisme ?

      • Vous avez raison, la droite est nulle. Elle n’a posé aucun enjeu. Elle ne parle que d’économie(s). Je parlais pour la gauche, de la peur du politiquement correct qui peut bousiller des carrières à droite.

      • Je crois que les électeurs de droite ont commis une erreur fondamentale en choisissant Fillon. Ils ont épousé la vision du monde des catholiques sociologiques si bien que la droite légale ne pouvait franchir le socle des 20 % des voix, n’importe quel tâcheron n’avait plus qu’à ramasser la mise

      • les primaires sont un dévoiement du système mis en place par De Gaulle qui devait être un homme face au peuple et pas face à son parti.

      • A ceci près que le dispositif en question ne convenait qu’à de Gaulle

      • nous sommes d’accord, peut-être se croyait-il éternel ?

      • Je ne pense pas mais il a senti de près les cartouches de l’OAS, à moins qu’il n’ait laissé sa chance à une restauration monarchique ?

      • tiens, on dirait moi lors des repas de famille
        finalement , on est plus proche qu’on ne croirait

        ha ha ha !

      • Proximité topologique

      • Pour la restauration monarchique, c’est possible. Cela m’a toujours frappé de découvrir que certains politiques de droite pendant l’entre-deux guerres et pendant la 2ème GM pensaient encore à la Restauration. Et puis quand on y réfléchit, cela fait sens. Nous sommes encore en 2017 à parler des années 30 ou de l’après guerre, des années 50. Alors pourquoi en 1930 ou en 1945 ne pas parler d’un régime millénaire qui s’est arrêté en 1848 soit un petit siècle plus tôt ?

        Mais bon paraît-il les descendants du Roi ne se sont pas battus dignement durant la 2° GM. Je n’ai pas vérifié.

      • Le prétendant est clairement impliqué dans l’attentat contre Darlan mais les américains ont préféré le fantoche Giraud au comte de Paris. Ils entendaient maintenir une France faible pas la renforcer. Quant à de Gaulle il avait la légitimité mais en aucun cas la sacralité que porte un Roi. Il est symptomatique que parti d’une légitimité de type bonapartiste il ait créé un régime monarchique, ce qu’avait vu Philippe Aries

  4. Et il est vrai que la comparaison avec les peuples américains et anglais fait mal. On dit les Français, grand peuple politique, qu’en est-il advenu ? Fatigué, les sous d’abord, peur de passer pour le méchant ?
    Lu ailleurs,  » il ne faut pas être trop pressé et penser les temps longs ». Et bien, le temps commence vraiment à devenir long.

    • Je séparerai votes britannique et américain. Trump a joué de la démagogie anti-élites (si on définit l’élite non seulement par la richesse mais aussi par le passage obligé des universités) il promeut le caprice, la bêtise et la vulgarité, il est le prototype même du narcissique, le pendant de la bande à Macron, les macronites ?, qui vous expliquent qu’ils sont du terrain (lequel ?) et qu’ils vont trouver les solutions miracles parce qu’ils sont pragmatiques et merveilleux

      • Je pense que vous vous trompez sur Trump. Il a été élu en dépit de sa vulgarité et de son narcissisme.
        Je crois que les Américains sont plus lassés des bobos que nous. Les bobos US sont peut-être plus ouvertement méprisants et déconnectés de la middle America que ceux de chez nous.
        Il faut dire aussi que les gauchistes des universités sont carrément dingues et empêchent physiquement tous les divergents de parler (Charles Murray, Milo Yannoupolos, Ann Coulter) parce que c’est la parole du diable qui se déverse dans la Cité de Dieu. Pour les 2 derniers, ce sont des polémistes mais le premier est professeur d’université avec un background reconnu. Il est empêché de parler. https://www.nytimes.com/2017/04/15/opinion/sunday/charles-murrays-provocative-talk.html?_r=0

        http://dailysignal.com/2017/04/07/claremont-university-students-shut-down-conservative-speaker/

        http://edition.cnn.com/2017/04/20/us/campus-free-speech-trnd/index.html

        Les électeurs de Trump espèrent aussi des emplois, des emplois, des emplois. Ils ont été servis ces premiers mois et ils ont repris double dose avec le contrat faramineux signé avec l’Arabie Saoudite.

      • Daredevil vous êtes partial, les gauchistes américains ne dépassent pas le domaine des campus tandis que les diverses églises fondamentalistes dominent très largement ce qu’on appelle de loin l’Amérique profonde. En termes de décervelage, les secondes sont largement en tête et nettement plus nocives

      • je commence à croire que l’influence des églises sur la cervelle de l’américon moyen est une fable

        les seuls lieux où j’ai vu des religieux prosélytes , c’était chez les blaques , à Harlem

        rien en Californie, dans l’Utah , dans le Montana , rien en nouvelle angleterre

        bon, j’ai pas été partout non plus, mais nulle part je n’ai vu les couillonades racontées par james lee burke et ses affidés

        il est vrai qu’il y a des télévangélistes

        comme il y a kho lanta ou le loft

        est ce à dire que tous les franchouilles s’enferment dans 50 m2 pour pécho de la cagole herpétique ou qu’ils s’affament tous pour remporter une palme du courage sous les tropiques?

        pas sûr

      • Je vous répondrai en trois points Kobus : mon oncle qui a vécu dix ans dans l’Utah ne m’a pas exactement peint le même tableau d’indifférence religieuse ; ensuite un américain sur deux assiste chaque semaine à un office religieux ; in fine, les comtés qui ont voté Trump l’ont fait à 90 %, ce qui suppose un mot d’ordre et qui dit mot d’ordre un centre d’appel et je ne vois que les Temples pour remplir une telle mission

      • je suis obligé de vous contredire, jamais vu de pasteurs faire de la retape dans la rue

        peut être que j’étais pas là où y fallait

        même chez ces cons de mormons ( mais y zont le sens du commerce , y a des salles buveurs dans leurs auberges si y zont assez de clientèle ) j’ai pas été retapé le dimanche ( mais peut être que l’office est un autre jour?)

      • Vous tapez Mormons in the street et vous verrez Kobus, la vie d’un évangéliste américain est une sorte de footing permanent

    • non le peuple français n’est plus un grand peuple politique, je doute même qu’il ne l’ait jamais été.

      • Depuis 1918, la réponse est claire Paul-Emic, c’est non

  5. La putréfaction rôde, et j’ai la nette impression que de plus en plus de mes co-résidents d’Hexagone développent des signes de folie, il suffit de parcourir une ville, pas en voiture (caisse avec des roues), pour s’en apercevoir.

    Droite, gauche, c’est du concept à teneur fluctuante, moi qui suis sur le terrain, le vrai la terre qui ne ment pas, la terre trop basse toujours trop basse quand il faut ramasser, cette terre-là me dit que les cadavres des 20 dernières générations s’agitent,
    ce terrain me dit marche ou crève camarade, beaucoup se sont déjà assis de fatigue et attendent la faucheuse;
    elle je crois qu’elle s’occupera d’abord des apprentis dictateurs quotidiens, cette classe de petit bourgeois à carte de crédit qui croit que son mirage de réussite la dispense de civisme.

    Sinon content de vous relire, je commençais à désespérer de revenir sans cesse vers une source asséchée.

    • Ça me rappelle Bernanos qui disait dans les grands cimetières sous la lune que la modernité avait mis en marche des millions d’imbéciles en colère (il vivait l’entre-deux-guerres, ça sentait encore le carnage et les orages d’acier), on pourrait dire qu’elle a mis en marche des centaines de millions d’imbéciles désirants, comme autant d’atomes dans un mouvement brownien qu’on appelle le marché, ces types là regardent leurs ancêtres de haut, de très haut, au sein d’une altitude de drone planant, ils imaginent que la Terre c’est un truc de Pétain et non un lieu qu’on habite, ils sont acosmiques, prêts à toutes les expériences virtuelles à crédit

  6. Quand t’as soif,
    Prends une bouteillealamer,
    Point wordpress point comme.

    C’était le haïku du jour, à vous Cognacq-Jay.

    • faut pas remplir la bouteille de cognac , ça risque d’assoiffer encore plus

      à bientôt les amis

      • je crois plutôt que c’était les offrandes propriatoires que les mecs amenaient
        un genre de libation conjuratoire à l’envers , si vous voulez

        sculpteurs , si on veux, enfin , à un niveau amateur

        un peu comme makhroud avec la géographie, quoi

        faut reconnaître que le mur n’était pas très droit , pas très haut et pas très beau non plus

        il me revient qu’en voyage dans les îles grecques, j’ai vu un type qui sculptait réellement les bouteilles, il les façonnait au moyen d’un chalumeau en les tordant , en les étirant , en les ratatinant

        comme il se servait exclusivement de canettes de kro , ses créations adoptaient toutes le reflet glauque des fonds marins atlantiques

        un paradoxe dans ces contrées baignées de soleil , enfin, suffisait de changer de saison ….l’hiver , il tombe des trombes d’eau sur ces îles , et le mont Olympe en Crête est enneigé ( pour ne rien dire des météores)

      • Des Météores je me souviens de deux choses : d’un coq qui imitait parfaitement le cochon et de moines qui eteignaient les cierges achetés par des touristes-pèlerins pour les revendre sans fin aux suivants (un peu comme dans la chanson de Brel mais à d’autres fins)

      • dans les météores,ma femme et ma fille avaient sorti leur joker

        jupe longue en lambeau par dessus bloudjine , pour ne pas choquer la pudeur visuelle des moinillons

        ça leur avait surtout servi à se protéger du froid ( hiver grecobalkanique , neige , toussa)

        j’en ai retenu que la religion , hein, bon, tu m’as compris tu m’as

        à Jérusalem, ma femme et ses copines avaient essuyé des cailloux de chouifs ‘rthodox’ au motif qu’elles avaient …..des manches courtes

        le seul endroit où on aie pas morflé avec les dingos de la religion locale, ce fut en Inde , où ,mis à part l’obligation de se déchausser , il n’y avait pas de contraintes lors de la visite des temples

      • Le polythéisme a toujours été tolérant, Kobus, pour cette raison simple qu’il ne prend en compte que l’accomplissement des rites, le reste il en fait des fictions, c’est plus élégant

    • La consigne est au bout de l’escalier

      • un jour j’ai visité une maison qui avait servi à héberger des alcoolos repentis

        un muret séparant l’entrée de service de l’escalier de la cave avait été fabriqué , maçonné avec des bouteilles consignées agencées tête bêche …..y en avait pour assez chérot en termes de consigne

      • alcoolos mais sculpteurs, vous noterez

      • c’étaient les bouteilles confisquées dans les chambrées ?

      • la réponse est un peu plus haut ,


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :