Publié par : Memento Mouloud | décembre 18, 2018

Vinci reprend son ciseau à surtaxes ou comment punir les gilets jaunes

Vinci Autoroutes (ASF, Cofiroute, Escota et Arcour), affichait, en janvier 2018, des bénéfices en hausse sur un an de 28,5% (1,75 milliard d’euros) et des dividendes en progression de 88,5% (près de 4 milliards d’euros !). D’après le rapport de l’Autorité de régulation des activités routières (Arafer), les bénéfices des SCA ont bondi de 25 % en 2016, à plus de 2,8 milliards d’euros. Sur la même période, elles avaient reversé plus de 4,7 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires (+41%). L’Arafer jugeait que « les augmentations de tarifs de péages prévues excèdent le juste niveau qu’il serait légitime de faire supporter aux usagers ». L’Autorité de la concurrence parle, elle, d’un rapport de force très largement déséquilibré entre les sociétés d’autoroute et l’État, dans ce business doté d’une « rentabilité exceptionnelle ».

Vinci Autoroutes a donc annoncé, lundi 17 décembre 2018, que les automobilistes devront régulariser les paiements dont ils n’ont pas pu s’acquitter au cours des opérations liées au mouvement qui ciblent les péages, depuis le 17 novembre.

Ceux dont les plaques d’immatriculation ont été détectées par les caméras gentilles installées à l’entrée et à la sortie des autoroutes gérées par le groupe devraient donc recevoir une facture équitable par courrier postal. « Nous sommes conscients du caractère exceptionnel des événements qui ont touché le réseau depuis quatre semaines », a souligné un porte-parole de la filiale du groupe de BTP et de concessions Vinci. « Nous avons donc décidé d’adapter nos procédures pour ne pas pénaliser les usagers en préjugeant de leur bonne foi. ». La société autoroutière souligne que cette ponction constitue une mesure de justice vis-à-vis d’eux, comme vis-à-vis des millions de personnes qui ont continué de payer l’autoroute les semaines passées.

Le ministre de la transition écologique, François de Rugy a, quant à lui, sorti sa tenue bondage : « On ne peut pas faire celaEn réalité, sans doute que c’est l’Etat qui va devoir payer une grande partie de la facture, et donc, ça va être une dépense supplémentaire (…) ou sinon cela sera répercuté d’une façon ou d’une autre sur les tarifs d’autoroute, ce qui est bien dommage parce que les Français qui n’avaient rien à voir avec les casseurs ne devraient rien avoir à payer. »

Vinci ou Rugy, dans tous les cas, il faudra gronder et punir le peuple, surnommé casseur dans la novlangue macronienne, en le sermonnant, en le ponctionnant, en lui apprenant ce qu’il en coûte de lever la tête. Pour le reste, le revenu minimum et même maximum du capital sera assuré. 

 

Sources : Autoplus / Ouest-France / Le Monde / AFP / Reuters


Responses

  1. les automobilistes pourraient attaquer Vinci pour manquements à ses obligations en particulier en matière de sécurité et de services rendus

    • Ils ont déjà abandonné leur mesure de justice, c’est vous dire où ils en sont.

  2. Paul-Emic, vous avez complètement raison sans compter que le prix devrait être systématiquement ajusté au prorata du nombre de kilomètres réellement parcouru en section autoroutière, c’est-à-dire sans travaux interminables avec limitation de vitesse spécifiques (dans ce cas-là, par exemple, les habitants des environs de Montpellier par exemple, récupérerait un joli petit pactole).
    Il faudra longtemps se demander pourquoi l’Union européenne à refuser de statuer sur les class action (action collective). En France, cela est possible depuis 2014 et cela est très simple… ainsi depuis la promulgation de la loi, on compte au total quelques dizaines de procédures !

    Stratégie de la tension (3) si j’osais…

    Memento, cela m’a quand même bien interrogé sur qui a accès aux fichiers très sensibles des cartes grises.
    Comme par hasard, une certaine @barbara78, a diffusé sur Twitter le texte de loi régissant l’accès à ce fichier.
    Intéressant à lire…
    Concernant Vinci, même s’ils ont accès à ce fichier (point 14 de la loi), cela n’est possible que dans le cadre d’une infraction de l’automobiliste.
    Ici, il n’y en avait pas d’infraction des automobilistes, puisqu’ils n’ont pas franchi le péage en fraude (en cassant la barrière par exemple ou en collant le véhicule de devant pour ne pas payer) mais il y avait juste un défaut de péage.
    N’importe quel juriste (même débutant) de Vinci le savait immédiatement (surtout que cela n’est pas première fois que cela arrive, loin de là).
    A part jeter de l’huile sur le feu, qu’à chercher à faire Vinci ?

    Au passage et question subsidiaire dont je n’ai pas la réponse, que fait Vinci de l’ensemble des données et images collectées ? Combien de temps les conserve-t-elle ? Quelle est la déclaration faite à la CNIL ? Et à titre personnel, je n’ai jamais vu de panneau à l’entrée d’une autoroute, comme cela est fixé dans la loi, m’expliquant que je suis filmé pour les raisons de sécurité routière ET de bon paiement du péage… Ou alors, je ne l’ai pas vu.

    https://t.co/eg0YVzgYoq Ce lien permet de voir la liste complète des organismes ayant accès au fichier des cartes grises ….— Barbara78 (@dragonduclos) 18 décembre 2018

    https://platform.twitter.com/widgets.js

    • L’avertissement doit être affiché en petites lettres ans un endroit quasi inaccessible .
      Concernant le péage au prorata de la vraie distance parcourue en « vraie autoroute » j’adhère complètement. Sur l’autoroute de l’Est il y a régulièrement jusqu’à 15% du trajet qui s’effectue en vitesse réduite. Le bon côté c’est que comme elle très fréquentée par les germaniques, il n’y a qu’un seul radar de vitesse sauf les chantiers où on en aperçoit un de temps en temps.

      • Merci Paul-Emic, vous faîtes le même constat que moi qui ne roule que deux fois par an sur les autoroutes françaises.
        Donc, il faut constater que, à vue de nez, près de 15% du réseau autoroutier est inutilisable en tant que tel.

        Pour les radars, je vous conseille (cela marchait à l’époque où je roulais, toujours de nuit et sur tronçon vide bien sûr), si vous le savez pas déjà d’écouter 107.7 qui signalait les radars mobiles par des messages cryptés (attention, animal sur les voies au kilomètre X, attention barrière ouverte au kilomètre Y)…

        Pour le moment, j’ai tout mes points…

      • j’ignorais que ces messages étaient des indications cryptées. Je comprends mieux maintenant pourquoi l’animal sur les voies est signalé deux heures durant 😀

    • D’ailleurs Vinci fait oublier les modalités d’une concession aussi rentable qui masque une corruption massive et des règles d’attribution où le perdant systématique est non pas l’Etat mais le Bien Commun donc le groupe des contribuables. Et comme vous le dîtes plus il y aura de casse, plus Vinci, ses administrateurs et ses actionnaires demanderont à l’Etat de les soutenir. Dans mon coin, à Bessan, l’installation de la société a été incendiée pour la deuxième fois en trois jours, le cycle est en marche, il risque d’être lucratif

  3. Vinci, vaste sujet sur la corruption d’Etat à la française.
    Ce n’est pas moi qui le dit, mais le très révolutionnaire François Bayrou, qui fut le seul à se lever contre ces contrats de concession, iniques et fallacieux.

    J’ai vécu le truc à Paris, quand les contrats de parkings souterrains sont tous passés d’opérateurs indépendants et privés à Vinci (même chose à Nîmes quelques années plus tard). Un bon gros conglomérat.
    Maintenant, à titre personnel et sans certitude bien sûr, je pense que ce genre de grosses ficelles (comme les PPP – Partenariat Public Privé) ont vécu.
    L’Etat n’ayant ni l’autorité, ni les finances pour les soutenir et les payer.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :