Publié par : Ivan Kruger | mars 18, 2020

Zemmour les droitards et la fermeture des frontières

Hier soir, je lisais un entrefilet dans Valeurs Actuelles, le périodique des droitards rassemblés, Zemmour accusait le gouvernement de ne pas avoir fermé les frontières plus tôt. Je me suis dis « quel con » et je m’expliquerai sur ma théorie de la connerie ou plutôt ma typologie mais ailleurs. Il faut en venir aux raisons de ce jugement. Il tient en quatre dimensions.

1 La phrase de Zemmour est dépourvue de sens politique si on attend par politique une décision qui affecte les conditions de la pérennité d’une collectivité toute entière. Les droitards l’approuveront sans condition parce qu’il sont idéologues mais les droitards ne pensent pas, ils sont comme les cocos d’antan, ils suivent des mots d’ordre. Il ne s’agit pas en effet de dire, il fallait fermer les frontières mais de dire à quel moment : en décembre ? Le 24 janvier après l’annonce des autorités chinoises ? Après ?

2 Il est bien évident que Zemmour en évoquant la fermeture des frontières flatte en bon démagogue l’aversion des droitards pour les basanés et mélanineux sans portefeuille qu’ils tiennent pour responsables de tout (de la hausse du prix de l’abonnement à Pornhub, désormais gratuit en premium, vive la crise, à l’économie administrée d’urgence mise en place hier). Néanmoins, comme le Cambodge, les Etats-Unis et l’Allemagne ont pris la même décision, on ne peut accuser le gouvernement du maréchal Macron d’avoir agi en vertu du sans-papiérisme humanitariste à tendance totalitaire (pour causer la novlangue droitarde). Ils ont simplement agi à l’instar du Cambodge face à la Chine parce que la France est dépendante stratégiquement de l’OTAN et économiquement de l’Allemagne. Si Zemmour pense que le Frexit est la solution qu’il zyeute du côté de Londres qui est dans la même situation que la France, mais en plus ridicule. S’il entend changer cet état de choses qu’il nous dise, sans bouffonner, comment il perçoit le tournant à prendre : un alignement sur l’autocratie russe ?

3 Pour avoir suivi les articulets de Causeur et Valeurs Actuelles ces derniers temps, il est clair que la famille droitarde était plus préoccupée par la cérémonie des Césars et le casier judiciarire de Ladj Ly que par la propagation du covid-19. Il faut reconnaître à Causeur le fait d’avoir posté un article intéressant sur la réaction probable du système hospitalier français à la propagation de l’épidémie mais il était noyé dans cent autres insignifiants et répétitifs, sans même évoquer le mea culpa d’Elisabeth Lévy à propos d’une faute de syntaxe orthographique imaginaire en une : le gauchisme tendance rend possible tous les délires. Tandis que le covid 19 commençait à ravager l’Italie, Elisabeth Lévy sans doute aidé par Brighelli, l’agrégulaire de service, avait décidé d’ajouter un « s » à possible, ce qui rend la phrase proprement absurde. Comme quoi le « gauchisme » n’est pas la seule idéologie productrice de délires.

4 Zemmour occupe, dans ses chroniques, la posture de celui qui gouverne alors même que sa position est celle d’un valet membre de la domus de M.Bolloré. N’est pas Figaro qui veut. Cette posture fut théorisée par Raymond Aron selon lequel un éditorialiste devait prendre la place de celui qui gouverne donc épouser une éthique de la responsabilité pour reprendre les termes de Max Weber. Seulement, Raymond Aron au même titre que Kojève, était l’héritier de la philosophie spéculative allemande alors que Zemmour est au mieux un clone de Max Gallo. Tandis que Raymond Aron et Kojève furent peu ou prou des agents l’un de la CIA, l’autre du KGB, Zemmour est un simple employé de Bolloré, un stipendié qui aimerait bien gouverner mais « pour de faux ». C’est là une position biaisée. Zemmour n’est pas plus un gouvernant que je ne le suis, juste un auxiliaire, ce que je ne suis pas.


Responses

  1. s’agit-il d’une critique de Zemmour ou du fait qu’il aurait fallu mieux filtrer les voyageurs en provenance de Chine ?
    La première est plus qu’acceptable, la seconde est, passez le moi, débile, les vecteurs de l’infection en France comme en Italie venaient tous de pays contaminés.
    Quant à votre qualificatif de « droitards » qui se veut bassement méprisant , s’il regroupe les lecteurs de Causeur et de Valeurs Actuelles, ils sont peu et entièrement parisianocentrés, ils ne comptent pour rien et peuvent célébrer Zemmour ou pratiquer le culte de l’oignon, personnellement ça ne m’en touche pas une et je pense, non plus ceux qui voudraient mettre fin à l’invasion qui nous tue,
    Se pose donc la question de la signification de votre article : dire que Zemmour fait partie du système et ne sert que de paratonnerre et assaisonner au passage quelques médias philosémites et une pseudo-droite ça me convient parfaitement, sinon ?

    • Vous avez raison Paul-Emic et le New York Times vous approuve. L’aéroport de Wuhan est resté ouvert jusqu’au 30 janvier. Il me semble que tout le monde prétend que la Chine a officiellement déclaré la quarantaine le 23 janvier. On peut voir ça comme une négligence (du côté chinois) et une erreur (du côté euro-américain), ce n’est pas mon point de vue ni je crois le vôtre. Le test a été réalisé, il échappe désormais à tout le monde, y compris à ses concepteurs. Je dis droitard comme on disait gauchiste c’est la maladie infantile des anciens types de gauche passés à droite comme on passait de l’Action Française au PCF en 1944-1947, c’est aussi le narcissisme propre aux milieux catholiques confinés qui ont retrouvé une éternelle sénecescence avec la marche pour tous. Pour moi gauchistes et droitards sont atteints d’une même hémiplégie de la raison, ils ne voient que ce qui les intéresse ou qu’ils peuvent percevoir, ruminer et penser c’est à dire pas grand-chose. Pas plus tard qu’aujourd’hui Valeurs Actuelles dénonçait l’autocrate à moustaches Erdogan qui retenait des centaines de milliers de masques achetés par les autorités italiennes, les journalistes avaient juste oublié cette autre information : le gouvernement tchèque ni autocratique ni musulman avait détourné et accaparé des centaines de milliers de masques chinois envoyés en Italie. On pouvait même ajouter l’envoi par Cuba en Italie d’une équipe de 50 médecins et infirmières aguerris dans le combat contre le virus Ebola. Mais là le cerveau du journaliste de Valeurs Actuelles aurait lâché. Qu’Erdogan soit un ennemi me paraît évident mais comment désigner ce gouvernement tchèque membre de l’Union européenne ?

      • merci de vos éclaircissements


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :